Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles cutanésUrticaire et homéopathie

Soigner l’urticaire par homéopathie

Urticaire et homéopathie

Affection inflammatoire de la peau, l’urticaire est caractérisée par une éruption cutanée localisée ou généralisée. Des plaques rouges ou rosées, associées à des démangeaisons et à des gonflements plus ou moins importants, apparaissent alors sur la peau. Cette inflammation cutanée aigüe ou chronique, peut siéger sur le visage, les muqueuses (lèvres, langue) ou toutes autres régions anatomiques (le bras, la jambe, les organes génitaux, etc.).

Cette réaction inflammatoire de la peau apparait en réponse à de multiples causes au nombre desquelles figurent certaines conditions pathologiques. Il s’agit notamment des infections respiratoires d’origine virale, des parasitoses (trichinose, taeniases, lambliases), des problèmes de la thyroïde ou des maladies auto-immunes de la peau. Une exposition à des conditions physiques particulières, à savoir, le froid, la chaleur, le soleil ou une pression importante sur la peau, peut être un facteur déclenchant. Certains irritants externes peuvent être en cause, notamment, les piqûres d’insecte, les fourrures d’animaux, les médicaments (antibiotique, pénicilline, etc.), les agents industriels (ammoniaque), les produits cosmétiques, les textiles (laines, soies, etc.) ou encore les aliments (les fruits de mer, les fruits à coque, les œufs, le lait, etc.).

Traitement homéopathique de l’urticaire

Plusieurs remèdes sont utiles dans le cadre du traitement de l’urticaire. En fonction des manifestations, certains médicaments, tels qu’Apis mellifica et Urtica urens sont particulièrement recommandés. Lorsque l’éruption cutanée est piquante et douloureuse au toucher, avec des picotements, des démangeaisons et des sensations de brûlures, Apis mellifica 15 CH est préconisé. Cette prescription est indiquée lorsque les sensations de brûlures ou de piqures sont améliorées par des applications froides ou le grand air et aggravées par la chaleur. Il convient de prendre 15 granules toutes les heures, puis les prises doivent être espacées dès qu’il y a des signes d’amélioration.

Urtica urens traite les urticaires associées à des démangeaisons intenses, aggravées par le toucher, les applications froides et l’humidité. Ce remède est également indiqué en présence des urticaires d’origine alimentaire (ingestion de crustacés, de poisson). La posologie est de 5 granules d’Urtica urens 7 CH, toutes les heures jusqu’à ce que le patient ressent des signes d’amélioration.

En fonction de l’origine de la réaction inflammation, d’autres remèdes présentent des intérêts curatifs. Ainsi Pulsatilla est utile contre l’urticaire consécutive à une consommation d’un repas à base de viande de porc. Il déploie alors un effet dépuratif et peut être, par ailleurs utilisé en cas d’urticaire récidivante à raison d’une dose de Pulsatilla 9 CH pendant trois mois.

Antimonium crudum est prescrit en présence des urticaires alimentaires déclenchées par l’absorption de la viande. La prise de trois granules d’Antimonium crudum 9 CH trois fois par jour, favorise des améliorations significatives. Lorsque l’urticaire survient après avoir bu du vin, Chloralum 9 CH est le remède homéopathique indiqué. La posologie consiste à prendre trois granules trois fois par jour.

Quand consulter un médecin

Une consultation est indispensable lorsque les réactions inflammatoires persistent ou le traitement ne semble adapté. En tout état de cause, l’absence d’amélioration, mais surtout en présence d’une réaction allergique exacerbée, il est nécessaire de consulter urgemment un médecin. Cette réaction allergique exacerbée se manifeste par des démangeaisons au niveau des yeux des lèvres, associées à des œdèmes du visage ainsi que des douleurs abdominales, des vomissements, des nausées.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.