Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Varicelle
Mardi 10 février 2015

Traitement homéopathique de la varicelle

La varicelle est une maladie virale provoquée par un virus de la famille des herpesviridae. Ce virus est également à l’origine du zona. La période d’incubation de cette pathologie est de deux semaines en moyenne. Lorsque la varicelle apparait chez l’enfant, elle n’engendre généralement pas de conséquences. Mais ces symptômes sont assez désagréables. L’homéopathie est un excellent moyen pour soulager ces différents symptômes.

La varicelle touche rarement les enfants de moins de 6 mois. Une fois guéri, l’enfant acquiert une immunité définitive contre le virus. La maladie dure en moyenne une dizaine de jours et les lésions disparaissent totalement après deux semaines. Le patient est très contagieux surtout les deux jours précédents l’apparition des premiers boutons. La varicelle se transmet soit par contact cutané ou par voie aérienne.

Les symptômes de la varicelle chez l’enfant sont la fièvre ainsi que des sensations de fatigue. Il y a également des taches rouges semblables à des piqures d’insectes qui vont apparaitre et recouvrir l’ensemble du corps puis se transformer en vésicules (remplies d’un liquide) qui au fil du temps éclatent et forment une croute. L’enfant ressent également des démangeaisons intenses.

Traitement homéopathique de la varicelle

Dès l’apparition des premiers symptômes, il est préconisé de prendre une dose de Vaccinotoxicum 15 CH.

Pour calmer les démangeaisons provoquées par l’apparition des vésicules, le remède approprié est le Croton tiglium 9 CH. Il faut en prendre 5 granules toutes les deux heures jusqu’à l’arrêt des démangeaisons.

On pourra associer à ce remède le Rhus toxicodendron 9 CH qui est à prendre jusqu’à disparition des vésicules. La dose recommandée est de 5 granules trois fois par jour.

D’autres préparations homéopathiques peuvent aider à soulager les démangeaisons engendrées par la présence des vésicules. On peut citer entre autres l’Anagallis 5 CH et le Cantharis 5 CH.

Au moment où les vésicules commencent à devenir des croutes, il est conseillé de prendre 5 granules de Mezereum 3 CH 3 fois par jour.

Pendant la période de convalescence et pour lutter contre la fatigue, le remède homéopathique idéal est le Sulfur lodatum 15 CH. Il faut en prendre une dose (10 granules d’un tube normal) par jour pendant une durée de trois jours.

L’homéopathie peut être aussi utilisée à titre préventif. En cas de contact avec une personne atteinte par la varicelle, il est conseillé de prendre une dose de Rhus Toxicodendron 7 CH.

Quand consulter un médecin ?

Dans la majorité des cas la varicelle est considérée comme une maladie bénigne. Mais lorsque certains signes apparaissent, il est conseillé de prendre l’avis d’un spécialiste. On peut citer entre autres une forte fièvre persistante, des maux de tête ou au niveau de la nuque, des boutons qui grossissent trop et qui sont douloureux, des rougeurs autour des lésions ou si l’enfant souffre d’une toux importante.

Les précautions à prendre durant le traitement

Pendant toute la durée de la maladie, l’hygiène de l’enfant doit être renforcée. Ses ongles doivent être courts et propres. Il faut aussi laver régulièrement ses mains avec du savon pour éviter une possible infection des vésicules. Il faut s’assurer que l’enfant se gratte le moins possible pour éviter l’apparition de cicatrices importantes à la fin de la maladie. Il est recommandé que le patient évite tout contact avec des femmes enceintes, des personnes immunodéprimées ainsi que les nouveaux nés ou des adultes n’ayant pas contracté cette maladie durant leur enfance.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.