Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticDispositifSeringue
samedi 2 mai 2015

Seringue : description et usages

Dérivé du mot grec ‘’syrinx’’ qui signifie ‘’ tube ou tuyau", la seringue est un instrument qui se présente sous la forme d’un tube cylindrique creux muni d’un piston et d’un embout. Par le biais d’une aiguille creuse fixée au niveau de l’embout, elle permet d’injecter un liquide dans le corps, notamment, un médicament, un vaccin ou du sang. Cette injection peut être intraveineuse, intramusculaire, intradermique ou sous-cutanée.

La seringue peut être, également, utilisé pour le prélèvement d’un liquide dans les vaisseaux sanguins, les tissus, les cavités naturelles du corps humain. En verre ou en plastique, elle peut être réutilisable ou à usage unique (seringue jetable). Ainsi, il existe plusieurs formats de seringue pour des usages bien spécifique.

Les différentes parties d’une seringue

Une seringue est constituée de trois grandes parties : un cylindre, un piston et un embout qui peut être fixé à une aiguille.

Le cylindre

Parfois marqué par une graduation conforme à sa contenance et selon plusieurs échelles, le cylindre est la cavité de réception du liquide. Il accueille un piston qui glisse au niveau de la surface interne. Le cylindre est ouvert aux deux extrémités. Deux ailettes sont disposées au niveau de l’extrémité proximale. L’extrémité distale est munie d’un embout.

Le piston

Coulissant, le piston permet d’aspirer ou d’injecter le liquide. Il est équipé d’un poussoir au niveau de l’extrémité proximale. L’extrémité distale est pourvue d’un butoir qui assure l’étanchéité entre le piston et le cylindre. Ce butoir évite, ainsi, les fuites et la formation d’air. Le déplacement du piston de l’extrémité distale vers l’extrémité proximale, aspire le liquide qui vient remplir l’intérieur du cylindre. Lors de l’injection, le déplacement du piston force la sortie du liquide contenue dans le cylindre.

L’embout

Situé à l’extrémité distale de la seringue, l’embout est le passage qui communique avec le cylindre de la seringue. Une aiguille peut être fixée à la seringue, au niveau de l’embout. Cette aiguille est constituée d’une embase qui s’adapte à la seringue, d’une tige et d’un biseau (la partie oblique de l’extrémité de l’aiguille). .

Les différents usages médicaux des seringues

Les seringues peuvent être utilisées pour divers usages médicaux, notamment dans le cadre d’une injection ou d’une ponction.

Injection

Elle permet de faire pénétrer une substance liquide dans une cavité naturelle, un tissu ou un canal. Après avoir désinfecté le site d’injection dans le but d’éloigner les germes, l’aiguille de la seringue permet d’injecter une substance médicamenteuse qui se présente sous une forme injectable. Cette substance médicamenteuse peut être introduite dans le derme de la peau qui est située juste en dessous de l’épiderme. Il s’agit d’une injection intradermique qui est effectuée lors des tests d’allergie ou de l’administration de certains vaccins.

Cette injection est dite sous-cutanée, lorsque le produit médicamenteux est administré dans le tissu cellulaire sous-cutané ou le tissu graisseux. Les vaccins, les produits anticoagulants, l’insuline et les médicaments utilisés en vue de soulager la douleur, sont injectés par voie sous-cutanée.

L’injection intramusculaire est l’administration d’une solution médicamenteuse, d’un vaccin dans le tissu musculaire. L’introduction d’une substance médicamenteuse dans le système circulatoire, au niveau des veines, est une injection intraveineuse.

La ponction

Une ponction est le prélèvement d’un liquide ou d’un gaz organique. Ce liquide peut être prélevé par le biais d’une seringue dans le but de réaliser une analyse (ponction exploratrice). La ponction est évacuatrice lorsqu’elle vise à éliminer tout excès de liquide dans l’organisme. La seringue permet, également, de réaliser une ponction artérielle en introduisant l’aiguille dans une artère ou une ponction amniotique avec l’introduction de l’aiguille à travers la paroi abdominale et utérine, dans le but de prélever un liquide amniotique.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.