Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPathologiePsychopathologieFoliophagie

Foliophagie, appétit obsessionnelle pour des plantes non comestibles

Foliophagie

La foliophagie est la consommation compulsive et récurrente des végétaux qui ne devraient pas être mangés par l’être humain. Il s’agit d’un appétit pour des plantes non comestibles. La foliophagie s'avère un trouble alimentaire, une forme particulière de pica, qui implique la consommation de substances végétales non nutritives. La manifestation de ce trouble alimentaire est liée à des causes nutritionnelles ou à des désordres psychiques. Elle requiert une supervision parentale étroite. Le traitement peut être nutritionnel ou psychothérapeutique. Pour soigner certains symptômes, une prise en charge médicale peut être nécessaire.

Causes

La foliophagie peut s’installer aisément lorsque la supervision parentale est faible. Les enfants entourés de plantes impropres à l’alimentation sombrent facilement dans cette forme de pica quand la surveillance de la part des parents est absente.
La foliophagie est parfois associée à des problèmes mentaux tels que l’autisme, la schizophrénie, le trouble obsessionnel-compulsionnel et les troubles du développement mental.

Les personnes affectées par un retard mental ou une déficience intellectuelle peuvent manifester les signes d’une foliophagie en raison d’une incapacité à faire la différence entre les plantes comestibles et celles non comestibles. Un sujet peut consommer ces plantes non nutritives s’il est perturbé mentalement.

Le sujet peut consommer des plantes non comestibles dans le but d’apaiser des problèmes émotionnels, notamment l’ennui, l’anxiété, le stress. La foliophagie peut être, pour lui, un mécanisme de réconfort contre tout abus, toute maltraitance, une négligence parentale ou une vie familiale perturbée.

La consommation des aliments qui n’ont aucune valeur nutritionnelle, peut être liée à une malnutrition ou à une carence en nutriments.

Manifestations

La foliophagie est marquée par le désir et la consommation de plantes et de feuilles qui ne font pas partie de l’alimentation humaine. Le sujet a une envie irrésistible de consommer régulièrement des feuilles, des herbes et des plantes inhabituelles, des végétaux qui n’ont pas d’intérêt gustatif ou nutritionnel.

Risques liés à la foliophagie

Les risques de la foliophagie sont associés à la toxicité de certaines plantes non comestibles. ces dernières peuvent provoquer une irritation du tube digestif, des vomissements, des nausées, des diarrhées, des crampes abdominales.

Certaines herbes ou plantes peuvent être contaminées. Ainsi, ce trouble alimentaire peut induire une intoxication ou favoriser la contraction de pathologies infectieuses ou des infections parasitaires. L’ingestion de certaines plantes peut occasionner des troubles neuro-végétatifs.

D’autres symptômes peuvent apparaître après l’ingestion de plantes non comestibles. Il s’agit entre autres d’un gonflement de la bouche et de la gorge, d’un étouffement et de vertiges.

En cas d’intoxication grave, le sujet peut être affecté par des convulsions, une accélération du pouls, des troubles du rythme cardiaque, une forte chute de tension, des troubles respiratoires et une mort subite par arrêt cardio-respiratoire ou par paralysie des voies respiratoires.

Traitement

Les enfants ont besoin d’une meilleure surveillance parentale pour éviter la consommation des plantes non comestibles. Il faut également les encourager pour qu’ils consomment des aliments nutritifs.

Des examens médicaux peuvent s’avérer nécessaires pour détecter le nutriment manquant et l’associer à l’alimentation du sujet. Mais si la foliophagie ne cesse pas, après un traitement nutritionnel, il faudra envisager une approche psychothérapeutique.

Aussi, une prise en charge médicale peut être nécessaire en présence des symptômes consécutifs à l’ingestion des plantes toxiques.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.