Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPathologiePsychopathologieAmnésie dissociative

Diagnostiquer et traiter l’amnésie dissociative

Amnésie dissociative

Initialement appelée amnésie psychogène, l’amnésie dissociative est un trouble dissociatif dominé par des épisodes récurrents au cours desquels le patient oublie des informations, des connaissances ou des évènements personnels importants, généralement associés à une expérience traumatisante ou à un stress sévère. Il éprouve des difficultés lorsqu’il s’agit d’évoquer des souvenirs personnels importants ou des détails d’un évènement traumatisant ou stressant.

Causée par un traumatisme ou un stress important, l’amnésie dissociative n’est pas un oubli ordinaire ou une perte de mémoire liée à un vieillissement, à l’abus de substance ou à des lésions au niveau du cerveau. Elle est caractérisée par des symptômes susceptibles d’interférer avec les interactions sociales, les activités sociales et professionnelles du sujet.

L’amnésie dissociative est un trouble dissociatif qui peut nécessiter un traitement psychothérapeutique.

Les différentes catégories d’amnésie dissociative

Les cinq catégories d’amnésie dissociative comprennent :

  • L’amnésie localisée : le sujet ne parvient pas à évoquer les évènements qui ont eu lieu au cours d’une période de temps bien délimité, en général, quelques heures ou 1-2 jours après un évènement traumatisant.
  • L’amnésie sélective : le sujet peut se rappeler de certains événements qui ont eu lieu au cours d’une période de temps déterminé. Il a, ainsi, des souvenirs fragmentaires et incomplets de l’évènement traumatisant.
  • L’amnésie généralisée : le sujet ne parvient pas à se souvenir des détails de sa vie entière.
  • L’amnésie systématisée : très particulière et spécifique, cette perte de mémoire touche certaines catégories d’informations telles que les souvenirs liés à une personne particulière, un endroit, un rapport.
  • L’amnésie continue : il s’agit d’une amnésie qui couvre sans interruption une période de temps situé entre un moment donné (ou un événement traumatisant qui a eu lieu dans le passé) et le moment présent.

Les symptômes

Le tableau clinique de l’amnésie dissociative est dominé par une incapacité soudaine qui ne permet pas au patient de se rappeler des expériences passées ou des informations personnelles. Ainsi, le sujet est incapable de se rappeler des informations relatives à des évènements stressants ou traumatisants. Ils oublient des périodes de sa vie, une partie ou tous les évènements qui se sont déroulés pendant une période de temps.

Cet épisode d’amnésie dissociative peut durer quelques minutes ou s’étendre sur plusieurs heures, mois ou années.

Certains sujets amnésiques paraissent confus, indifférents ; d’autres sont affectés par un état dépressif ou par l’anxiété.
Les causes

L’amnésie dissociative est liée à un stress sévère. Elle peut, également résulter d’un évènement traumatisant tel que les guerres, les violences sexuelles ou physiques, les catastrophes, la mort d’un parent ou d’un conjoint, les graves problèmes financiers. Les victimes ou les témoins des expériences traumatisantes peuvent manifester les symptômes d’une amnésie dissociative.

Le traitement

Pour le moment, il n’y a pas de traitement médicamenteux susceptible de guérir ce trouble dissociatif, d’empêcher l’apparition ou la manifestation de l’amnésie dissociative. Les antidépresseurs et les autres médicaments (anxiolytiques) prescrits sont destinés au traitement de la dépression et des autres symptômes (anxiété) associés à l’amnésie dissociative.

La psychothérapie est privilégiée dans le cadre de la prise de l’amnésie dissociative. Elle permet au patient de récupérer progressivement les souvenirs perdus tout en l’aidant à comprendre la cause de ce trouble, à exprimer ses souvenirs douloureux et à élaborer de nouvelles stratégies pour faire face à des situations stressantes. Cette récupération des souvenirs, peut être également favorisée par l’hypnose.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.