Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPathologiePsychopathologieTrouble dissociatif de l’identité

Le trouble dissociatif de l’identité

Trouble dissociatif de l'identité

Le trouble dissociatif de l’identité, auparavant appelé trouble de la personnalité multiple, est un dysfonctionnement psychique caractérisé par une forme sévère de dissociation marquée par la présence d’au moins deux identités ou personnalités distinctes qui contrôlent alternativement et de façon systématique le comportement d’une personne. Chaque personnalité possède des traits avec une façon particulière de penser, d’agir, de parler et de se comporter. Cette fragmentation de la personnalité est associée à une perte de la mémoire qui rend impossible l’évocation des souvenirs personnels. Certains facteurs de stress ou des traumatismes répétés peuvent être à l’origine de cette altération de l’harmonie existentielle des personnes affectées par le trouble dissociatif de l’identité. Ce mal peut être traitée par des approches psychothérapeutiques et pharmacologiques.

Le trouble dissociatif de l’identité est caractérisé par la présence de deux ou plusieurs identités distinctes qui prennent de façon récurrente le contrôle du comportement de la personne. Chaque identité peut avoir une histoire distincte, une image de soi, des comportements, des caractéristiques également distincts ou peut posséder un nom bien spécifique.

L’amnésie associée à ce trouble ne permet pas au sujet de se rappeler de son histoire personnelle, du passé lointain ou récent, des lieux des évènements importants de la vie tels que les anniversaires, la naissance d’un enfant, les mariages, des périodes de l’enfance ou de l’adolescence.

En plus de cette incapacité à évoquer des souvenirs personnels importants, le sujet peut également manifester des symptômes de type psychotiques (des hallucinations visuelles ou auditives), des troubles de sommeil (l’insomnie, des terreurs nocturnes, le somnambulisme), un sentiment de culpabilité, des sautes d’humeur, des symptômes post-traumatiques (des flash-back, des sursauts). La dépression, l’anxiété, des troubles du comportement alimentaire et des comportements agressifs, peuvent être également observables. Par ailleurs, ces sujets sont susceptibles de manifester des comportements de dépendance ou de passivité avec notamment, dans certains cas, des tendances suicidaires ou d’automutilation.

Causes

Le trouble dissociatif de l’identité peut être lié à un facteur de stress intense et à des traumatismes infantiles avec notamment, une négligence émotionnelle, une maltraitance sévère et prolongée. D’autres facteurs peuvent, également jouer un rôle majeur favorisant l’apparition de ce trouble, il s’agit des épisodes récurrents de violence physique, psychologique, sexuelle sévère au cours de l’enfance, une protection insuffisante ou un manque de soutien au cours de l’enfance. Ainsi, les enfants qui ont subi, de façon répétée, des abus physiques ou sexuels peuvent développer ce trouble dissociatif.

Traitement

La psychothérapie est une composante importante du traitement du trouble dissociatif de l’identité. Elle vise l’intégration des identifiés distinctes afin de les unir en une seule personnalité, puis la consolidation de la personnalité nouvellement intégrée. Il s’agit, ainsi, de fusionner les personnalités multiples pour n’en former qu’une seule, avec une seule histoire de vie.
L’hypnose est également un outil thérapeutique qui peut être utilisé en vue d’aider les patients et de leur permettent de prendre le contrôle des épisodes dissociatifs.

Les médicaments sont prescrits dans le but de traiter certains symptômes, notamment la dépression, l’anxiété, les sautes d’humeur. Les antidépresseurs, les anxiolytiques permettent de traiter avec succès cette symptomatologie liée au trouble dissociatif de l’identité.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.