Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPsychologieGénérauxAmylophagie

Amylophagie, consommation compulsive et régulière d’amidon

Amylophagie

L’amylophagie est caractérisée par le fait de consommer de l’amidon en quantité excessive. Ce trouble alimentaire survient fréquemment chez les femmes enceintes, mais il peut également affecter les hommes, les enfants et d’autres femmes de tout âge. Parfois, il est le symptôme d’une anémie ferriprive. L’amylophagie peut induire des problèmes plus ou moins graves, voire potentiellement mortels.

Les sujets confrontés à une amylophagie ingurgitent une grande quantité d’amidon, notamment, l’amidon de maïs, l’amidon de blanchisserie, l’amidon raffiné. Ils ont l’impression d’être obligés de consommer cet aliment. La consommation compulsive de l’amidon devient, ainsi, une habitude alimentaire ou une manie.

L’amylophagie est un trouble du comportement alimentaire qui se manifeste souvent chez les femmes enceintes et peut être un symptôme du diabète gestationnel qui est susceptible de survenir pendant la grossesse.

Quelles sont les causes de l’amylophagie ?

Les sujets qui éprouvent une envie compulsive de consommer de l’amidon justifient leur comportement par le fait qu’ils apprécient le goût, la texture ou l’odeur de l’amidon. Mais, ce trouble s’installe chez les personnes qui se sentent impuissantes face à une envie de consommer de l’amidon ou qui sont affectées par un trouble obsessionnel compulsif. Les sujets sont affectés par un phénomène de dépendance qui les amène à consommer une quantité excessive d’amidon.

L’amylophagie peut être liée à bien d’autres facteurs. En effet, l’envie irrésistible peut être le signe d’une carence en minéraux, en nutriments. Ainsi, un manque de fer alimentaire ou un faible niveau de zinc dans l’organisme peut être la cause de ce trouble alimentaire.
L’amylophagie se manifeste lorsqu’un diabète gestationnel prévaut, notamment chez les femmes enceintes. Elle peut également être liée à l’anémie ferriprive.

Risques liés à l’amylophagie

La consommation compulsive d’une quantité excessive d’amidon peut provoquer une multitude de problèmes de santé. Elle peut induire un niveau élevé de sucre dans le sang. En effet, l’amidon contient du glucose qui est décomposé en sucre lorsqu’il est digéré.

L’ingestion d’amidon libère suffisamment de sucre dans le sang avec pour conséquence une élévation de la glycémie, qui peut favoriser l’apparition du diabète chez la femme enceinte. Aussi, l’état de santé des personnes affectées par un diabète peut donc s’aggraver.

Chez les femmes enceintes, cette consommation excessive d’amidon peut provoquer des anomalies dans le processus de développement du fœtus, un accouchement prématuré ou un poids important du bébé à la naissance. Ce trouble compulsif peut, donc, favoriser l’apparition des complications au cours de la grossesse ou lors de l’accouchement.

Le fait de manger trop d’amidon est associé à une consommation excessive de calories pouvant favoriser un gain de poids ou induire une obésité. Les autres complications associées à l’amylophagie sont, une déficience en fer, la présence d’une masse durcie dans l’abdomen, une obstruction de la voie intestinale.

Comment s’en sortir ?

En présence d’une consommation excessive d’amidon, il est important de consulter un professionnel de la santé en vue d’un diagnostic et d’un traitement approprié. Des suppléments en fer peuvent être préconisés. Des médicaments peuvent être prescrits pour traiter les problèmes de santé sous-jacents. Pour induire un changement de comportement ou éradiquer la dépendance à l’égard de l’amidon, il faut envisager une psychothérapie.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.