Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPsychologieGénérauxLithophagie

Lithophagie, ingestion maladive de pierre

Lithophagie

La lithophagie est un mot qui provient de deux termes grecs : ‘’lithos’’ qui désigne une ‘’pierre’’ et ‘’phagein’’ qui signifie ‘’manger’’. la lithophagie est une forme de pica caractérisée par l’ingestion persistante de pierre ou de gravier. Ce trouble de la conduite alimentaire peut être provoqué par diverses causes qui révèlent bien souvent d’une carence nutritionnelle ou d’un mal-être. Il n’est pas sans danger pour la santé et requiert, pour ce faire, un traitement qui peut être d’ordre nutritionnel ou d’ordre psychothérapeutique.

Causes

La lithophagie est un trouble alimentaire qui pourrait résulter d’une carence nutritionnelle, d’un déficit en fer ou d’une anémie ferriprive. Ainsi, une cause organique (anémie ferriprive) ou des facteurs biochimiques, notamment, une carence en fer, sont susceptibles d’accroître le désir de consommer des substances non-comestibles/ non-nutritives.

L’enfant affecté par une négligence parentale manifeste ce trouble alimentaire pour se faire remarquer et susciter une attention de la part des parents. Ainsi, la lithophagie peut se développer chez un sujet confronté à une situation angoissante, à une frustration, un ennui ou d’autres problèmes émotionnels. Elle peut être associée à des états de stress, à des états dépressifs ou à une détresse psychologique.

La lithophagie peut être liée à des désordres psychiatriques. Elle peut se manifester chez des sujets affectés par des troubles de la personnalité, des retards mentaux, des troubles du spectre autistique ou un trouble compulsif obsessionnel.

La lithophagie peut se développer chez les enfants qui ne bénéficient pas d’une surveillance parentale appropriée ou qui sont livrés à eux-mêmes.

Manifestations

La lithophagie est caractérisée par un désir irrésistible de consommer des morceaux de pierre ou des graviers. Le sujet affecté par la lithophagie mange et avale des cailloux, des éléments non-nutritifs. Il a donc un appétit pour les produits non alimentaires, avec notamment, l’ingestion compulsive, répétée et régulière de cailloux.
Il a une préférence alimentaire qui est dominée par la consommation de toutes sortes de cailloux, des objets que l’on ne peut pas manger ou qui sont inhabituels dans l’alimentation humaine. Il a une envie irrépressible, incontrôlable d’ingérer des pierres.

Risques liés à la lithophagie

L’ingestion de manière obsessionnelle et compulsive des cailloux, est un trouble qui peut provoquer des complications médicales, entre autres, une accumulation de corps étrangers dans l’estomac, une occlusion intestinale, une perforation intestinale. Des problèmes dentaires peuvent être manifestes, avec une usure des dents, de l’émail, une perte des structures dentaires. Des dents peuvent, également, s’abîmer avec, en l’occurrence, l’érosion dentaire.

Traitement

Une meilleure supervision parentale ou une modification de l’environnement s’impose pour éloigner l’enfant des endroits pierreux ou pour mieux contrôler son comportement alimentaire.

La correction de la carence nutritionnelle ou du déficit en fer peut favoriser la disparition de la lithophagie. Pour combler ce déficit en fer, il est également recommandé de consommer assez d’aliments riches en fer ou d’avoir recours à des compléments alimentaires.

Lorsque les pierres restent dans l’estomac ou bloquent le transit intestinal, une intervention chirurgicale s’avère nécessaire pour éviter des atteintes au niveau de l’intestin ou de l’estomac. La lithophagie associée à des problèmes de santé mentale peut nécessiter un traitement psychiatrique.
Aussi, le traitement de la lithophagie peut relever d’une prise en charge psychothérapeutique ou d’une thérapie cognitivo-comportementale.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.