Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Bécégite
Mardi 10 février 2015

Traiter la bécégite par l’homéopathie

Survenant généralement après l’administration d’un vaccin BCG, la bécégite est une réaction inflammation locale ou régionale qui apparait le plus souvent chez l’enfant âgé de 6 mois à un an. Cette pathologie est en réalité une complication résultant de cette vaccination. Elle s’observe le plus souvent chez l’enfant vacciné de moins de 6 mois. Les symptômes de la bécégite sont gênants et très douloureux. Pour atténuer les effets de la réaction, les remèdes homéopathiques sont très efficaces et peuvent être employés comme traitement complémentaire.

La bécégite survient la plupart du temps lorsque la dose de vaccins utilisés est trop importante ou lorsque le site d’injection est trop profond. En effet, la vaccination du BCG doit être intradermique ou faite dans l’épaisseur du derme. Lorsque celle-ci est intramusculaire, cela expose l’enfant à l’apparition d’une bécégite. Cette forme de bécégite est bénigne. Il existe une deuxième forme de bécégite qui survient chez les enfants présentant un sévère déficit immunitaire combiné (DICS). Il s’agit de la bécégite disséminée. Elle survient dans un tiers des cas chez les enfants présentant un DISC. Cette complication est très grave et peut être mortelle.

Les symptômes de la bécégite

Les manifestations de la bécégite varient selon les patients. On peut observer chez l’enfant l’apparition d’inflammation cutanée, d’éminences sur la peau (papule) ou de congestion de la peau (érythème). Des ulcérations peuvent faire leur apparition autour de la zone d’injection. Et les cicatrices résultantes de ces ulcérations sont la plupart du temps disgracieuses. En effet, elles prennent parfois la forme de boursoufflures. On peut également observer l’apparition d’adénite inflammatoire, cette inflammation du ganglion auxiliaire s’observe du côté du bras vacciné et elle peut être dans certains cas suppurée et importante. Il est également possible d’observer des montées de fièvre chez le patient.

Traitement homéopathique de la bécégite

Les remèdes homéopathiques permettent de lutter efficacement contre les manifestations de la bécégite. Le traitement par l’homéopathie de la bécégite repose sur l’utilisation du Silicea. Il s’agit d’un remède produit à partir de poudre de silice. Pour les homéopathes, c’est la formulation idéale pour le traitement des dermatoses suintantes. Il est conseillé de prendre 5 granules de Silicea 15 CH deux à trois fois par jour pendant trois mois.

L’Arnica Montana est également un remède très efficace pour le traitement de la bécégite. Le produit est fait à base d’une plante herbacée nommée Arnica des montagnes. Le dosage doit être compris entre 5 CH et 9 CH. Il existe également des pommades à base d’Arnica. Celles-ci peuvent être appliquées au niveau des zones enflammées.

Pour soulager les suppurations cutanées, on a recours au Sulfuracum acidum. Pour un traitement de fond de la bécégite, il est possible d’associer Belladona 5 CH et Pyrogenium 9 CH.

Quand consulter un médecin ?

Il est conseillé de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes. Cela permettra de mettre en œuvre le plus rapidement possible un traitement adéquat contre cette pathologie. Le traitement homéopathique sert principalement de traitement complémentaire et ne doit en aucun cas constituer un traitement à part entière.

Lorsque la maladie s’aggrave malgré le traitement ou si les ulcérations ne régressent pas ou se remplissent de pus, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.