Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesBouffée de chaleur et homéopathie
Bouffée de chaleur et homéopathie

Traiter la bouffée de chaleur par homéopathie

La bouffée de chaleur est un trouble physique caractérisé une sensation soudaine de chaleur à l’intérieur du corps et qui peut être ressentie au niveau du cou, du visage et de la poitrine. Inconfortable et embarrassante, la bouffée de chaleur est fréquemment un symptôme de la ménopause. Elle peut perdurer plusieurs années après la dernière apparition des menstrues. Aussi, les hommes peuvent, également, éprouver cette sensation de chaleur subite et passagère. Les bouffées de chaleur, d’intensité variable d’un sujet à un autre, peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Elles se manifestent à n’importe quel moment, couramment tôt le matin, en soirée et pendant la nuit. Cette sensation brutale de chaleur plus ou moins intense, est accompagnée d’une rougeur de la peau, de sueurs parfois importantes au cours de la nuit (sueurs nocturnes), d’une transpiration abondante pendant la journée, de frissons. Avec l’accentuation de la sudation, les vêtements, la literie, et les cheveux de la femme, peuvent être trempés. Lorsqu’elle se manifeste la nuit, la bouffée de chaleur peut être responsable d’une insomnie, d’un état de fatigue. D’apparition soudaine, elle peut être associée à des palpitations, des étourdissements.

Les causes exactes des bouffées de chaleur ne sont pas connues. Cependant, selon certaines hypothèses, elles seraient la conséquence des changements hormonaux qui affectent le contrôle de la température du corps. C’est pourquoi, la ménopause serait l’une des causes les plus fréquentes, avec notamment la chute du taux d’œstrogène, une hormone fabriquée par l’ovaire et qui intervient dans la régulation de la température corporelle.

En dehors de la ménopause, d’autres facteurs peuvent favoriser des changements hormonaux et provoquer des bouffées de chaleur, ce sont, notamment, l’irradiation ou l’ablation des ovaires (hystérectomie), l’hyperthyroïdie, l’hyperglycémie. Aussi, le traitement du cancer du sein, avec la chimiothérapie qui réduit le niveau d’œstrogène, peut être à l’origine d’une bouffée de chaleur. Les hommes affectés par l’andropause marquée par la baisse du niveau de testostérone peuvent, également, éprouver des épisodes de bouffée de chaleur. Le traitement hormonal dans le cadre du traitement du cancer de la prostate génère également une diminution de la quantité de testostérone et favorise, ainsi, des bouffées de chaleur chez les hommes. Le stress, les intolérances alimentaires, la consommation des aliments épicés, l’alcool et la caféine, peuvent également déclencher une sensation brutale de chaleur.

Traitements homéopathiques des bouffées de chaleur

L’homéopathie peut être une solution appropriée pour les sujets affectés par les bouffées de chaleur. Plusieurs remèdes permettent de les soulager et d’atténuer, par ailleurs, la sensation subite de chaleur dans le corps.

Ainsi, lorsque les bouffées de chaleur s’accompagnent de sueurs, de rougeurs, de sensation de constriction ou d’une sensation de chaleur au sommet de la tête, Lachesis déploie des effets bénéfiques. La dilution 9 CH peut être utilisée, à raison de 5 granules, 2 à 6 fois par jour en fonction de la fréquence des bouffées de chaleur, ces prises doivent être espacées avec l’état d’amélioration des symptômes.

Lorsque la sensation de chaleur est intense avec des rougeurs au niveau du visage et des sueurs abondantes sur le visage et sur la tête, Belladonna est le remède approprié. La posologie consiste à prendre 5 granules issus de la dilution 5 CH, deux fois par jour.

Les sujets confrontés à une chaleur au niveau de la joue, avec des rougeurs au niveau des joues et des oreilles ainsi que des maux de tête au dessus des yeux, doivent avoir recours à 3 granules de Sanguinaria Canadensis 9 CH, 3 à 4 fois par jour en fonction de l’intensité des bouffées de chaleur.
Glonoium 5CH est préconisé lorsque les bouffées de chaleur sont marquées par, des palpitations, des pulsations au niveau du cou, des céphalées aggravées par la lumière et le bruit. Le dosage consiste à prendre 3 granules, 2 à 3 fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

En l’absence d’un résultat rapide ou avec l’aggravation des symptômes, une consultation médicale s’impose. La prise d’un rendez-vous avec un médecin est, également, conseillée lorsque les bouffées de chaleur, induisent une insomnie ou sont associées à des signes de dépression. Il convient d’envisager une consultation médicale lorsque les bouffées de chaleur sont provoquées par une intolérance alimentaire.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.