Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter un médecin et suivre ses conseils en priorité.

Hyperkaliémie, une maladie mortelle ?

Hyperkaliémie

L’hyperkaliémie est un trouble causé par une augmentation de la concentration de potassium dans le sang. Le diagnostic est positif lorsque le niveau de potassium plasmatique est supérieur à 5,5 mmol/L. Le corps a besoin d’un équilibre délicat de potassium pour aider le cœur et les autres muscles à fonctionner correctement. Une trop grande quantité de potassium dans le sang peut entraîner des changements dangereux, voire mortels, dans le rythme cardiaque. L’ingestion excessive de cet élément et la rétention rénale sont les causes principales de cette affection.

Causes de l’hyperkaliémie

Même avec un apport accru de potassium chez des individus en bonne santé, on observe rarement une augmentation de la concentration plasmatique de cet élément. Dans la plupart des cas, le développement de cette affection est associé à une perturbation de l’excrétion du potassium par les reins.

Les causes courantes incluent l’insuffisance rénale, l’hypoaldostéronisme et la rhabdomyolyse. Un certain nombre de médicaments peuvent également provoquer une élévation du taux de potassium dans le sang, notamment la spironolactone, les AINS et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine.

Le développement de l’hyperkaliémie est possible quand une grande quantité de calcium est libérée. Cette situation peut se produire en cas de destruction d’une quantité importante de tissu musculaire, de surdose de cocaïne ou de brûlures importantes, par exemple. Dans de telles conditions, il y a un apport rapide de potassium dans le sang.

Les symptômes

On distingue trois formes d’hyperkaliémie, à savoir la forme légère (5,5 à 5,9 mmol / L), la forme modérée (6,0 à 6,4 mmol / L) et la forme grave (> 6,5 mmol/L).
La plupart des personnes atteintes d’hyperkaliémie présentent des symptômes tels que la faiblesse et la fatigue. Parfois, les patients peuvent également signaler une paralysie des muscles, une dyspnée, des palpitations, des douleurs thoraciques, des nausées ou des vomissements, ainsi que des paresthésies.

Les concentrations de potassium et de sodium jouent un rôle crucial dans le fonctionnement électrique de la couche musculaire moyenne épaisse du cœur, appelée myocarde. Un taux de potassium supérieur à la normale peut interférer avec les signaux électriques dans cette couche musculaire et provoquer différents types d’arythmies cardiaques.

Traitement

L’hyperkaliémie est une maladie mortelle et son traitement doit être effectué immédiatement. Un traitement immédiat est nécessaire si la concentration de potassium dans le sang est supérieure à 5 mmol/L.

En général, le traitement de l’hyperkaliémie consiste en un régime visant à réduire le potassium. Ce régime est généralement accompagné d’un médicament spécifique pour le contrôle de ce trouble métabolique.

Si les reins fonctionnent normalement, un diurétique est prescrit pour augmenter l’excrétion de potassium. En cas d’urgence, le patient reçoit une solution intraveineuse contenant du calcium, du glucose et de l’insuline. Le calcium protège le cœur de l’exposition à des niveaux élevés de potassium, mais cette protection ne dure que quelques minutes.

Le glucose et l’insuline déplacent le potassium du sang vers les cellules. Cela entraîne une diminution de sa concentration dans le sang. Si ces mesures sont inefficaces et si le patient présente une insuffisance rénale, une dialyse peut être nécessaire.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.