Nous souhaitons un prompt rétablissement à toutes les personnes souffrant de COVID-19 ou d’autres maladies.

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin et suivre ses conseils en priorité.

Sainte SantéTraitementsMédicamentsVentoline

Ventoline : soulager emphysème, asthme et bronchite chronique

Ventoline

Médicament à prescription médicale obligatoire, Ventoline sert au traitement de l'asthme bronchique et de la bronchopathie obstructive chronique à composante asthmatique. Ce remède pharmaceutique doit son efficacité au sulfate de salbutamol, une molécule appartenant au groupe thérapeutique des adrénergique.

Il ne faut pas donner Ventoline aux enfants de moins de 4 ans car les spécialistes ne savent pas encore si ce médicament est sûr pour cette tranche d’âge. Contre quelles maladies les médecins prescrivent-ils Ventoline ? Et qui peut prendre ce médicament ?

Indications

Ventoline est prescrit pour le traitement de l’asthme bronchique et de la bronchopathie obstructive à composante asthmatique. Ventoline sert également à prévenir le bronchospasme causé par l’exercice.

Le médicament est utilisé pour soulager les symptômes tels que la toux, la respiration sifflante et la sensation d’essoufflement. Il agit en relâchant les muscles des voies respiratoires dans les poumons, ce qui facilite la respiration.

Ventoline 100 mcg, suspension pour inhalation sous pression, est indiqué chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés de 4 et plus. On ne sait pas si VENTOLINE est sûr et efficace chez les enfants de moins de 4 ans.

Le salbutamol est un agoniste adrénergique beta2 sélectif indiqué pour le traitement du bronchospasme. Il fournit une bronchodilatation de courte durée (quatre heures) dans l’obstruction réversible des voies respiratoires due à l’asthme, à la bronchite chronique et à l’emphysème.

Posologie

Un besoin accru d’agonistes bêta 2 peut indiquer une détérioration des conditions d’asthme. Si cela se produit, une révision du plan de traitement du patient peut être nécessaire et la nécessité d’une corticothérapie concomitante doit être envisagée.

Pour le traitement du bronchospasme aigu et le contrôle de l’asthme épisodique, les patients adultes devront effectuer 1-2 inhalation par jour. L’utilisation de secours de Ventoline ne doit pas dépasser 4 administrations par jour. Il faudra faire un maximum de 2 pulvérisations à la fois et ne pas répéter le traitement avant 4 heures.

La posologie habituelle pour les enfants de moins de 12 ans est d’une inhalation (100 microgrammes) par jour. La dose peut être augmentée jusqu’à 2 inhalations si nécessaire. Pour les enfants âgés de 12 ans et plus, la dose est identique à celle de la population adulte.

Effets secondaires

Les effets secondaires les plus courants sont les tremblements, l’anxiété, les maux de tête, les spasmes musculaires, la bouche sèche et les palpitations cardiaques. D’autres signes ou symptômes peuvent inclure une tachycardie, une arythmie cardiaque, des bouffées de chaleur, une ischémie myocardique et des troubles du sommeil et du comportement.

Les réactions allergiques telles que le bronchospasme, l’urticaire, l’angio-œdème, l’hypotension et l’évanouissement sont plus rares mais importantes. Une dose élevée ou son utilisation prolongée peuvent provoquer une hypokaliémie.

Interactions médicamenteuses

Plusieurs médicaments peuvent interférer avec l’action de Ventoline. Il s’agit, entre autres, de :

  • la digoxine,
  • les diurétiques,
  • les antidépresseurs (amitriptyline, désipramine, imipramine, doxépine, nortriptyline et autres),
  • les bêtabloquants (athénolol, carvédilol, labétalol, métoprolol, propranolol, sotalol et autres),
  • les inhibiteurs de la MAO (isocarboxazide, linézolide, phénelzine, rasagiline, sélégiline, tranylcypromine et autres).

Grossesse et allaitement

Le salbutamol est généralement considéré comme sûr à utiliser pendant la grossesse et pendant l’allaitement. Certaines femmes trouvent que leur asthme s’améliore pendant la grossesse, certaines ne voient aucun changement, et pour d’autres, le mal empire. Informez toujours votre médecin si vous êtes enceinte.

Un message, un commentaire ?