Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéTraitementsMédicamentsMédicaments servant à l’anesthésie générale
Médicaments servant à l'anesthésie générale
Jeudi 14 mai 2015

Les médicaments servant à l’anesthésie générale

L’anesthésie générale est une technique médicale à partir de laquelle un patient est placé dans un état d’inconscience, de perte de mémoire, de relaxation musculaire et de soulagement de la douleur afin de lui permettre de subir une intervention chirurgicale. La toute première démonstration publique d’anesthésie générale s’est déroulée en octobre 1846 par William T.G. Morton à l’hôpital général du Massachusetts. De l’éther diéthylique avait été utilisé pour cela.

Aujourd’hui, cet acte médical est réalisé à partir de plusieurs médicaments.

Dexdor

Dexdor est un médicament exclusivement réservé à un usage hospitalier, avec une administration qui ne doit être faite que par des professionnels de santé qui ont la qualification nécessaire pour prendre en charge des patients placés en soins intensifs. Il s’agit d’une solution à diluer pour une perfusion par voie intraveineuse. Dexdor contient de la dexmedetomidine qui a un effet puissant. La vitesse de perfusion du produit est fixée par heure.

Les patients fragiles doivent recevoir une dose initiale faible de Dexdor. La posologie maximale administrable est de 1,4 microgrammes/kg/h. Il arrive que certains patients n’atteignent pas le niveau de sédation adéquat avec cette dose maximale. Dans ce cas, un agent sédatif alternatif est à utiliser. Il a été limité à 14 jours les données d’utilisation de Dexdor et un usage sur une période plus longue que celle-là doit passer par une réévaluation.

Fentanyl Janssen

Prévu pour une anesthésie générale de courte, moyenne et longue durée, Fentanyl Janssen est une solution injectable qui ne doit être utilisée que par des médecins spécialisés en anesthésie-réanimation. Ce médicament est un analgésique central qui intervient notamment dans les protocoles de neuroleptanalgésie et d’anesthésie analgésiques à doses élevées.

La posologie de Fentanyl doit prendre en compte l’âge, l’état physique, le poids et les pathologies sous-jacentes du patient. La dose à l’induction est de 20-100 µg/kg en intraveineuse directe lente tandis que la dose d’entretien est de 5-10 µg/kg en intraveineuse directe. Chez le sujet âgé ou dans des cas de débilité, la posologie est à réduire. L’administration de Fentanyl Janssen peut être accompagnée d’un antiémétique afin de prévenir nausées et vomissements.

Largactil

Le traitement de courte durée des états d’agitation et d’agressivité survenant pendant les manifestations psychotiques aigus et chroniques est possible avec Largactil. Ce produit est aussi utilisé pour la préparation d’une anesthésie générale et est strictement réservé aux adultes.

Son administration se fait par voie injectable intramusculaire ou en perfusion par voie intraveineuse. Avec Largactil, la posologie minimale la plus efficace doit toujours être recherchée. Selon l’état du patient, il est possible de passer par une dose faible et l’augmenter progressivement par paliers. En général, on se base sur une posologie de départ de 25 à 50 mg par injection qu’on renouvèle en cas de besoin, en veillant à ne pas dépasser la dose de 150 mg par jour.

Midazolam Mylan

Midazolam Mylan est un anesthésique à action rapide utilisé dans le cadre d’une anesthésie générale. Il n’est pas rare de le voir associer à d’autres agents anesthésiques, notamment chez les adultes. L’administration de Midazolam Mylan reste l’affaire des médecins spécialisés en anesthésie-réanimation.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.