Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéTraitementsMédicamentsAntihistaminiques
Antihistaminiques
Lundi 25 août 2014

Les somnifères antihistaminiques

Les antihistaminiques sont une classe de somnifères dont les contre-indications ne sont pas aussi importantes que d’autres hypnotiques comme les benzodiazépines. On note cependant que la durée d’action de ces produits provoque quelquefois des somnolences le jour suivant la prise.

Les antihistaminiques sont des somnifères assez sécurisants et on en trouve plusieurs vendus sans prescription. En voici quelques exemples.

Noctyl

Noctyl est un somnifère réservé à l’adulte. Il est indiqué dans le traitement de l‘insomnie occasionnelle et se présente en comprimé pelliculé sécable. Pour un bon traitement avec Noctyl, le patient est tenu de respecter une posologie de 7,5 à 15 mg par jour, ce qui équivaut à un demi-comprimé à 1 comprimé par jour.

Dans certains cas, il est possible de porter la dose jusqu’à 30 mg soit 2 comprimés par jour. Si le patient est atteint d’une insuffisance rénale ou d’une insuffisance hépatique, celui-ci doit simplement se contenter de la moitié de la posologie. Il est conseillé de prendre Noctyl une seule fois par jour le soir, de préférence 15 à 30 minutes avant d’aller au lit. La durée de traitement avec ce somnifère est de 2 à 5 jours. En cas de persistance de l’insomnie, il est possible d’aller au-delà de 5 jours après une réévaluation du traitement.

Donormyl

Donormyl est un somnifère non soumis à une prescription médicale. Il est élaboré en comprimé effervescent et permet de traiter l’insomnie occasionnelle survenant chez l’adulte. Lors d’un traitement avec Donormyl, il est recommandé de respecter la dose de 7,5 à 15 mg par jour, ou simplement un demi-comprimé à 1 comprimé par jour. En cas de nécessité, le dosage peut être porté à 30 mg, l’équivalent de 2 comprimés par jour. Il faut prendre Donormyl en une seule prise le soir, 15 à 30 minutes avant de dormir. Normalement, la durée de traitement avec ce produit est de 2 à 5 jours. Mais il peut arriver que le temps soit plus long en cas de persistance de l’insomnie. Dans ce cas, le traitement est réévalué.

Mepronizine

Lorsqu’un patient souffre d’une insomnie occasionnelle et que le rapport bénéfice/risque des benzodiazépines n’a pas l’air favorable, celui-ci peut être traité avec Mepronizine. Il s’agit d’un somnifère en comprimé enrobé et sécable de couleur jaune, inapproprié aux enfants.

Le traitement se fait par la prise d’un comprimé par jour de préférence le soir, 15 à 30 minutes avant d’aller au lit. En cas d’insuffisance rénale ou insuffisance hépatique, la posologie doit être diminuée. Le patient est tenu de suivre le traitement pendant 2 à 5 jours. Si les troubles de l’insomnie sont encore présents après 5 jours, une réévaluation est possible pour un prolongement du traitement.

Lidene

Lidene est un somnifère utilisé pour combattre l’insomnie occasionnelle chez l’adulte. Ce médicament, non soumis à prescription médicale, se présente en comprimé bleu clair oblong, pelliculé et sécable. La posologie recommandée de Lidene est de 7,5 à 15 mg par jour, soit un demi-comprimé à 1 compris par jour. Il est cependant possible de prendre 30 mg du somnifère par jour en cas de nécessité.

Pour le patient atteint d’insuffisance rénale ou d’insuffisance hépatique, la posologie doit être réduite de moitié. Il est conseillé de prendre Lidene le soir, 15 à 30 minutes avant d’aller se coucher. Le traitement doit être compris entre 2 et 5 jours. Mais au cas où l’insomnie persiste après 5 jours, on peut poursuivre les prises après une réévaluation du traitement.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.