Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsMédicamentsAntidiabétiques utilisés en insulinothérapie

Les antidiabétiques utilisés en insulinothérapie

Antidiabétiques utilisés en insulinothérapie

La prescription de l’insuline est systématique lorsque le patient est atteint d’un diabète insulino-dépendant ou diabète de type 1. Les médicaments élaborés en conséquence s’administrent par injection et le nombre des applications quotidiennes, les règles à suivre en cas d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie, les modifications au niveau de l’alimentation ainsi que le dosage et le choix de l’insuline sont appris pendant un petit séjour dans un service hospitalier.

Les médicaments antidiabétiques disponibles en insulinothérapie sont très nombreux. En voici quelques uns.

Actrapid

Actrapid est une solution aqueuse, limpide et incolore utilisée dans le traitement du diabète. Cette insuline a une action rapide et peut être associée à des insulines d’action prolongée. La posologie d’Actrapid dépend de chaque patient et est déterminée en fonction des besoins de celui-ci. En général, les besoins individuels en insuline partent de 0,3 à 1,0 Ul/kg/jour. On note que ces besoins journaliers peuvent être élevés chez des patients montrant une résistance à l’insuline par exemple chez l’obèse. Trente minutes après une injection d’Actrapid, un repas contenant des glucides est bon à prendre.

L’administration de ce produit se fait par voie sous-cutanée ou intraveineuse. Toutefois, les piqûres par voie intraveineuse doivent être faites exclusivement par des professionnels de santé. Les injections sont conseillées au niveau de la paroi abdominale, dans la cuisse ainsi que dans la zone des fesses. Mais il est préférable d’opter pour la paroi abdominale car l’absorption à ce niveau est plus rapide. Les instructions de la notice qui accompagne Actrapid doivent être respectées à lettre.

Insulatard

L’insuline proposée par Insulatard est une suspension aqueuse opaque et de couleur blanche. Elle a une action prolongée et la posologie dépend des besoins particuliers de chaque sujet. C’est le médecin qui doit déterminer s’il est nécessaire de faire une ou plusieurs injections d’Insulatard chaque jour. Il est possible d’utiliser le produit seul ou en association avec une insuline d’action rapide.

Dans un contexte d’insulinothérapie intensive, Insulatard peut être administré comme insuline basale pour des injections le soir et/ou le matin, avec dans le même temps l’administration d’une insuline d’action rapide pendant les repas. Insulatard s’administre par injection sous cutanées au niveau de la cuisse, de la paroi abdominale, les fesses ou dans la région deltoïde. Des seringues à insuline disposant d’une graduation correcte doivent être utilisées pour les piqûres.

Lantus

Lantus est une solution claire et incolore indiquée dans le traitement du diabète sucré de l’adulte, de l’adolescent et de l’enfant à partir de 2 ans. Ce médicament contient de l’insuline glargine qui a une action prolongée. L’administration de Lantus se fait une fois par jour, à n’importe quel moment de la journée. Il est cependant recommandé de choisir un moment bien précis de la journée pour le traitement.

La posologie du médicament est à ajuster selon chaque patient. Si le sujet est atteint d’un diabète de type 2, il peut associer Lantus à des antidiabétiques actifs par voie orale. Pour les sujets âgés de plus de 65 ans, l’altération progressive de la fonction rénale peut nécessiter une réduction des besoins en insuline. L’administration de cette insuline se fait par voie sous-cutanée et absolument pas par voie intraveineuse.

Novorapid

Solution aqueuse limpide et incolore, Novorapid permet de traiter le diabète de l’adulte, et aussi de l’adolescent et de l’enfant de 2 à 17 ans. Ce médicament fait partie des insulines à action rapide. Sa posologie est à fixer en fonction des besoins du diabétique. La plupart du temps, Novorapid est associée à une insuline à action prolongée ou à action intermédiaire et est administrée une fois par jour.

Pendant le traitement, il est nécessaire de faire un contrôle glycémique pour un éventuel ajustement de la posologie. L’administration de Novorapid doit se faire avec une seringue, par voie sous-cutanée au niveau de la paroi abdominale qui favorise une absorption est plus rapide.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.