Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsMédicamentsAntimigraineux à base de triptans

Les antimigraineux à base de triptans

Antimigraineux à base de triptans

C’est au cours des années 1990 que les triptans sont apparus. L' avènement de cette classe de médicaments a très vite été perçu comme un progrès probant dans la prise en charge des crises de migraine. On note que ces produits parviennent à soulager les patients dans 60 à 70 % des cas.

L’efficacité des triptans vient de leur action directe sur les mécanismes de la crise migraineuse. On appelle ces molécules des agonistes de la sérotonine à cause de leur capacité à se fixer sur cette substance chimique jouant un rôle de médiateur entre les cellules nerveuses. Les triptans occasionnent une constriction des vaisseaux des méninges et s’opposent à la libération des substances algogènes responsables de la douleur. Les antimigraineux à base de triptans sont très nombreux.

Naratriptan Biogaran

Naratriptan Biogaran se présente en comprimé pelliculé oblong de couleur verte. Ce médicament permet de traiter la phase céphalalgique de la crise de migraine avec ou sans aura. Il est nécessaire pour le patient de prendre Naratriptan Biogaran le plus précocement possible après le début de la maladie. On note toutefois qu’il est aussi efficace lorsqu’il est pris à un stade plus avancé.

Il est recommandé de prendre 1 comprimé par jour soit 2,5 mg du produit. On peut constater une amélioration puis une réapparition des symptômes quelques temps après. Dans ce cas, un deuxième comprimé peut être pris à condition qu’un intervalle de 4 heures de temps sépare la deuxième prise de la première. Mais il est bon de savoir que dans la plupart des cas, la deuxième prise reste inefficace que la première. Il n’est pas conseillé aux enfants de moins de 12 ans de prendre Naratriptan Biogaran.

Zolmitriptan Actavis

Le traitement de la phase céphalalgique de la crise de migraine peut se faire avec le comprimé orodispersible Zolmitriptan Actavis. Même si ce médicament est efficace quand il est pris tardivement, il est toutefois recommandé d’entamer le traitement le plus tôt possible, dès les premiers instants de la crise. En tant que comprimé orodispersible, la dissolution de Zolmitriptan Actavis est rapide et il est même possible de l’avaler sans eau.

La posologie usuelle du produit est 1 comprimé de 2 ,5 mg par jour. L’efficacité de Zolmitriptan Actavis se constate en général dans l’heure qui suit sa prise. Un autre comprimé peut être pris si les symptômes persistent après la première administration. Mais il faudra respecter un intervalle d’au moins 2 heures entre les 2 prises.

Sumatriptan Teva

Ce comprimé pelliculé sécable se reconnait par sa couleur pêche à rose, sa forme oblongue et la présence d’une barre de cassure sur les 2 faces. Sumatriptan Teva peut être divisé en deux selon les cas, et chaque partie sera alors dosée à 25 mg.

Avec cet antimigraineux, il est possible de traiter la crise de migraine avec ou sans aura. La prise rapide de Sumatriptan Teva après le début de la crise peut permettre au patient de vite guérir. Il est généralement recommandé d’avaler 1 comprimé de 50 mg par jour, même s’il en faut 2 chez certains patients. Un intervalle de 2 heures est à respecter entre deux prises et il faut absolument se limiter à 300 mg du médicament par 24 heures. Les comprimés s’avalent entiers avec de l’eau.

Imigrane

Imigrane est une solution pour pulvérisation nasale indiquée dans le traitement de la crise de migraine avec ou sans aura. Ce médicament est particulièrement conseillé aux patients qui souffrent de nausée et de vomissements pendant la crise. C’est à partir de 12 ans qu’on peut utiliser Imigrane.

Le traitement se fait par la pulvérisation du produit dans une seule narine. En première intention, le patient peut prendre une dose de 10 mg d’Imigrane. Mais pour plus d’efficacité, il est préférable d’en utiliser 20 mg. Si les symptômes réapparaissent après la première pulvérisation, une deuxième peut suivre dans les 24 heures à venir en veillant à respecter 2 heures d’écart entre les prises.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.