Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Laurier : composition, vertus et emploi

Laurier

Surtout présent dans les régions méditerranéennes, le laurier (laurus nobilis) est un arbuste de la famille des lauracées. L’utilisation de ses feuilles comme herbe aromatique et plante médicinale remonte à l’antiquité.

Encore appelé laurier noble ou laurier d’Apollon, cet arbuste est réputé pour son puissant arome et est utilisé en cuisine pour parfumer les plats. Outre cet aspect culinaire, cette plante a de nombreuses propriétés médicinales reconnues. C’est en effet un excellent antispasmodique, antiseptique, antiviral et anti-inflammatoire.

Composition

On retrouve dans les feuilles de laurier du cinéole de formule brute C10H18O. Cette substance a des propriétés expectorante, antivirale et antifongique. Comme autres principes actifs présents dans le laurier, on peut citer les terpénoïdes, les alcaloïdes ainsi que les lactones sesquiterpéniques (anti-inflammatoire).

Indications thérapeutiques

Les feuilles de laurier facilitent la digestion, stimulent la sécrétion de la bile et traitent certains troubles de la digestion. Du fait de leurs propriétés anti-inflammatoires, elles permettent de soulager les douleurs articulaires.

Sous forme d’huile essentielle, le champ d’action du laurier s’élargit. En effet, cette huile permet de traiter certaines maladies de la peau (abcès, psoriasis, panaris, mycoses, acné).

En massage, l’huile essentielle de laurier soulage les contractures et douleurs musculaires et apaise rapidement les inflammations articulaires. Elle peut aussi être utilisée pour traiter les affections de la bouche (aphte, gingivite, douleurs dentaires).

En inhalation, cette huile est un excellent remède contre la bronchite, la grippe et la sinusite.

En outre, cette huile permettrait de booster la mémoire. Son usage convient aux personnes anxieuses, celles en manque de concentration et celles atteintes de fatigue nerveuse.

Mode d’emploi

En phytothérapie, ce sont les feuilles et les baies de laurier qui sont utilisées. À partir des baies on peut obtenir du beurre de laurier.

Pour stimuler l’appétit, il est possible d’ajouter quelques feuilles de laurier aux différents plats.

Pour favoriser la sudation et lutter contre les troubles digestifs, ajouter 10 g de feuilles séchées de laurier dans un litre d’eau bouillante. Laisser infuser une dizaine de minutes puis filtrer. Boire une tasse de cette infusion deux à trois fois par jour.

Contre les affections cutanées, diluer quelques gouttes d’huile essentielle de laurier dans de l’huile végétale puis appliquer sur les zones. Faire le même mélange pour réaliser des massages en cas de douleurs articulaires ou musculaires.

Pour traiter les aphtes et les douleurs dentaires, mélanger une goutte d’huile essentielle au dentifrice.

Pour traiter la colite et les spasmes digestifs, réaliser un massage du ventre avec quelques gouttes d’huile essentielle préalablement diluées.

Contre les affections respiratoires, réaliser un massage avec des gouttes d’huile essentielle diluées au niveau du thorax, de la colonne vertébrale et des pieds. Ensuite, ajouter quelques gouttes de cette huile dans un récipient contenant de l’eau bouillante puis inhaler les vapeurs.

Risques et mise en garde

L’usage des feuilles de laurier aux doses indiquées ne présente aucun risque. Quant à son huile essentielle, elle peut entrainer des réactions allergiques. Toujours la diluer dans une huile plus douce et tester le mélange sur une petite zone avant application. Sa consommation par voie orale doit se faire avec l’avis préalable d’un spécialiste.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.