Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Citron
Mardi 17 mai 2016

Le citron, un fruit aux vertus thérapeutiques insoupçonnées

Nommé scientifiquement Citrus limon, le citron est un agrume utilisé depuis plus de 3000 dans la médecine traditionnelle. Le citron vert ou lime a des vertus thérapeutiques quasi similaires à celles du citron jaune. Le champ d’action du citron est assez large. C’est un puissant antibiotique naturel, mais aussi un antibactérien, un antiseptique et un antiviral efficace

Le citron aide à soulager de nombreux maux. Il a aussi une action tonifiante sur l’organisme. C’est aussi un excellent allié pour maigrir. Outre la vitamine C qu’on trouve abondamment dans le citron, cet agrume contient d’autres composés ayant une action bénéfique sur l’organisme.

Composition

On trouve essentiellement dans le citron de la vitamine C, P, du calcium, du sélénium, des fibres. Le citron et la lime sont riches en flavonoïdes (ériocitrine, hespérétine). Ces composants ont la capacité de neutraliser les radicaux libres (antioxydants). Un autre flavonoïde présent dans le citron est la nobiletine. Des études menées sur cette molécule lui attribuent la capacité d’inhiber le développement des cellules cancéreuses.

Indications thérapeutiques

Le citron soulage divers troubles digestifs (constipations, ballonnements, nausées, vomissement) et aide à la digestion. Il soulage le foie et stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire.

Sa forte concentration en vitamine C fait de lui un bon complément alimentaire et prévient le scorbut. Il était déjà utilisé à cet effet par les navigateurs. C’est un excellent tonifiant, idéal en cas de fatigue importante ou de convalescence.

Le citron stoppe rapidement les hémorragies. Son usage permet de renforcer les cheveux. Le citron permet de traiter les infections de la peau et soulage tout type de démangeaisons. Il permet de prévenir les maladies de l’œil. Il désinfecte les blessures et favorise la cicatrisation.

Sa consommation améliore la circulation sanguine et permet de réduire la tension en cas d’hypertension.

Sous forme d’huile essentielle, son champ d’action s’élargit. Il permet de soulager les douleurs articulaires provoquées par les traumatismes et les rhumatismes ainsi que les douleurs musculaires et crampe. En cas de cellulite, de varices ou de jambes lourdes, un massage à base d’huile essentielle de citron favorise la circulation sanguine.

Différentes études ont prouvé que la consommation du citron aiderait à prévenir et même ralentir la progression de divers cancers (côlon, œsophage, pharynx). En outre, le citron diminuerait le risque de survenue de pathologies cardiovasculaires. Les flavonoïdes ainsi que les limonoïdes présents dans le citron auraient la capacité de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang et serraient un bon remède en cas d’hypercholestérolémie.

Deux indications thérapeutiques méconnues du citron sont les brûlures d’estomac et le reflux gastro-oesophagien, notamment lorsque ces maux sont dus à l’hypoacidité de l’estomac. (Nous faisons une lucarne sur cette question pour mieux l’expliquer en fin d’article).

Mode d’emploi

Le citron peut se consommer sous forme de jus et on le trouve également en huile essentielle. Pour soulager les rhumatismes, crampes et piqures d’insectes, il faut appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de citron préalablement mélangées dans une huile végétale sur la zone désirée. Pour soigner

Risques et mise en garde

Il est déconseillé de consommer le citron simultanément avec des médicaments antiacides (intérêt thérapeutiques antagonistes) et certains anticoagulants. L’huile essentielle de citron peut entrainer des réactions cutanées lorsqu’elle est utilisée pure. Toujours la diluer avant utilisation. Elle est aussi photosensibilisante, il ne faut donc pas s’exposer au soleil après l’avoir appliquée sur la peau. En médecine moderne, la consommation du citron est aussi contre indiquée chez les personnes atteintes de reflux gastro-oesophagien. (Cette dernière mise en garde doit être prise avec pincette, nous recommandons la lecture de la lucarne ci-dessous pour en avoir des précisions).

Lucarne : citron, un remède contre les brûlures d’estomac et le reflux gastro-oesophagien ?

La médecine moderne, du moins telle que pratiquée dans certains pays, considère que les brûlures d’estomac et le reflux gastro-œsophagien (RGO) sont systématiquement dus à l’hyperacidité de l’estomac. C’est pourquoi les médecins généralistes et spécialistes de ces pays n’hésitent pas à prescrire des antiacides pour traiter ces maux. Plusieurs de ces médicaments antiacides dont Oméprazole et Mopral Pro, sont même vendus sans ordonnance, et ce, pour soigner les brûlures d’estomac. Malheureusement, il s’agit d’une très grosse méprise qui cause une kyrielle d’autres maux aux malades au lieu de les soigner. Le fait est que le RGO et les brûlures d’estomac résultent dans 80 % des cas d’une hypoacidité de l’estomac, et seulement dans 20 % des cas, d’une hyperacidité.

Comment déterminer la véritable cause d’une brûlure d’estomac et/ou d’un RGO chez un patient ?

Un test simple permet de déterminer avec exactitude la cause d’un RGO, d’une remontée acide ou d’une brûlure d’estomac. Il est à base de produits naturels pas chers et simples à trouver.

1. Test du bicarbonate de soude

Ce test consiste à boire, lors de la manifestation d’une brûlure d’estomac, le mélange de 2 cuillérées à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Lorsque le soulagement est net et franc (pas passager), on en déduit que l’hyper-acidité est à l’origine de la brûlure d’estomac et de remontée acides.

Un traitement naturel efficace consiste à boire au cours des crises douloureuses ou après chaque repas, le quart d’une cuillérée à café de bicarbonate de soude diluée dans un verre d’eau. La guérison intervient au bout de 3 semaines.

2. Test du jus de citron

Chez une personne souffrant de brûlures d’estomac et de RGO qui ne sont pas soulagés par la solution de bicarbonate de soude, un autre test simple permet de confirmer l’hypothèse de l’hypo-acidité gastrique. Il s’agit simplement de boire, lors d’une crise, le jus de 2 citrons mélangé à un demi-verre d’eau. Si l’amélioration est systématique (et non passagère), alors on en déduit que la l’hypo-acidité est l’origine des brûlures d’estomac et RGO.

Le traitement naturel consiste à boire après chaque repas une décoction à base de citron ou simplement le juste de deux citrons mélangé dans un verre d’eau. Trois semaines suffisent pour voir les premiers signes de guérison.

Un traitement constitué du mélange d’une cuillérée à café de vinaigre de cidre et d’une cuillérée à café de jus de fraise ou de framboise dissous dans un demi-verre d’eau produit le même effet bénéfique.

On le voit bien : les brûlures d’estomac et le RGO dus à l’hypo-acidité gastrique peuvent être efficacement traités par du jus de citron. Pour en savoir plus, voir le citron sur Agroneo.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.