Être en bonne santé, c’est une grâce !

Valériane
Mercredi 8 juin 2016

Valériane : composition, vertus et emploi

Appartenant à la famille des valérianacées, la valériane est une plante vivace utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle pour ses effets sédatifs et relaxants. Elle est essentiellement utilisée pour soulager les troubles nerveux.

Encore appelée herbe à chat ou guérit-tout, la valériane (Valeriana officinalis) est une plante utilisée dans la Grèce antique pour soigner l’insomnie. Le nom de cette plante viendrait du latin valere qui veut dire bien se porter. En phytothérapie ce sont les racines et le rhizome qui sont utilisés pour leur propriété calmante.

Composition

L’analyse chimique de la valériane a permis d’isoler un certain nombre de principes actifs. Les principales substances actives sont les iridoïdes, l’acide valérénique, de l’acétate de bornyle (sédatif, antispasmodique), du camphène ainsi que des flavonoïdes (antioxydants).

Vertus thérapeutiques

De nombreux principes actifs de la valériane ont un effet sédatif et hypnotique. Ce qui fait de la valériane un excellent remède pour favoriser et améliorer la qualité du sommeil. En outre, elle est indiquée en cas d’anxiétés et de troubles du sommeil. C’est également un antidouleur et un bon décontractant musculaire, idéal pour calmer les crampes et les douleurs musculaires et articulaires.
En outre, sa consommation permet de faire baisser la tension artérielle provoquée par le stress. On peut aussi utiliser la valériane pour apaiser les douleurs du cycle menstruel et réduire l’anxiété et l’irritabilité survenant au cours du syndrome prémenstruel.

La valériane permet un sevrage en douceur chez les personnes prenant des somnifères ou des antidépresseurs. En effet, cette plante a les mêmes effets anxiolytiques que ces médicaments, mais ne provoque pas d’effets secondaires ou d’accoutumance.

Mode d’emploi

On utilise généralement la valériane sous forme d’extrait sec en gélule et aussi sous forme de teinture mère. Mais il est aussi possible de préparer des tisanes à base de valériane. Pour la réaliser, laisser infuser pendant une dizaine de minutes 3g de racines de valériane dans 200ml d’eau bouillante. Boire cette infusion au coucher pour favoriser le sommeil.

En ce qui concerne la teinture mère, c’est un excellent remède contre l’anxiété. Il faut diluer 20 gouttes de cette teinture dans un peu d’eau et boire ce mélange deux à trois fois par jour.

Pour les cas d’insomnie, prendre au coucher une ou deux gélules dosées à 500mg d’extrait sec.
On peut aussi préparer un bain calmant à partir de valériane. Pour la faire, il faut laisser infuser dans deux litres d’eau chaude 100 g de racines séchées puis ajouter la solution obtenue à l’eau de la baignoire.

La valériane peut être associée à d’autres plantes aux vertus calmantes comme la mélisse et le houblon.

Précautions

Aux doses indiquées, la valériane n’a pas d’effets secondaires. Cependant, cette plante peut provoquer une certaine somnolence surtout en cours de journée. Il faut aussi éviter de l’associer à des somnifères. À fortes doses, elle peut provoquer des nausées ainsi que des maux de tête. Sa consommation est également contre-indiquée pendant la grossesse et l’allaitement et aussi chez l’enfant de moins de 12 ans.


Messages

  • 8 avril 2017, 14:39, par Bourdais Chantal

    Je souhaiterais savoir pour mes insomnies, connaître le nombre et la posologie de prise par jour.
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Mme Bourdais

    • 10 avril 2017, 16:48, par Eymard

      Bonjour,
      Dans l’article, il est écrit : "Pour les cas d’insomnie, prendre au coucher une ou deux gélules dosées à 500mg d’extrait sec."
      Merci

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.