Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Houblon : composition, vertus, emploi et risques

Houblon

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante herbacée et grimpante appartenant à la famille des cannabacées. Utilisée depuis l’antiquité, elle est appréciée pour ses propriétés apaisantes. On l'emploie couramment en phytothérapie pour traiter les troubles du sommeil ainsi que certains troubles apparaissant à la ménopause.

Consommé dans plusieurs régions d’Europe et d’Asie comme aliment et utilisé comme arome dans la fabrication de la bière (il donne à cette boisson une légère amertume), le houblon possède également de nombreuses propriétés médicinales. En phytothérapie, ce sont les cônes du houblon riches en substances actives qui sont utilisés pour la préparation des remèdes.

Composition

Le houblon est essentiellement composé de monoterpènes et de sesquiterpènes. Les monoterpènes présents dans le houblon ont une action antiseptique, antalgique, expectorante, antivirale. Ces substances sont également d’excellents décongestionnants respiratoires. Quant au sesquiterpène de formule brute C15H24, ils ont des propriétés anti-inflammatoires, calmantes, antihistaminiques et hypotensives.

Indications thérapeutiques

Du fait de ses propriétés sédatives et calmantes, le houblon est idéal pour traiter les troubles du sommeil ainsi que l’anxiété.

De plus, il réduit les bouffées de chaleur et les états de nervosité survenant lors de la ménopause. On peut aussi l’utiliser pour traiter le manque d’appétit.

Cette plante a aussi une action anti-inflammatoire, ce qui fait du houblon un excellent remède contre les douleurs articulaires provoquées par les rhumatismes.

La consommation de cette plante permet de calmer certains troubles de la digestion. Son action diurétique permet de nettoyer l’organisme de ses toxines et renforcer la fonction rénale.

Il est également utilisé pour entretenir et réparer les peaux fragiles. Des études ont montré que sa consommation ralentirait le développement du cancer du sein.

Mode d’emploi

Pour préparer une infusion avec cette plante, laisser infuser dix grammes de cônes de houblon sec dans un demi-litre d’eau bouillante. Boire une tasse de cette préparation trois fois par jour de préférence après les repas. Cette infusion est très efficace pour lutter contre les troubles du sommeil.

Sous forme d’extrait sec en gélules dosées à 200 mg, le dosage recommandé est d’une gélule prise avec un grand verre d’eau, au cours du repas, trois fois par jour.

Le houblon peut aussi se présenter sous forme de poudre. Sous cette forme, la posologie est de 1 g accompagné d’un verre d’eau, trois fois par jour. Cette poudre est à consommer de préférence au moment des repas.

Risque et mise en garde

La consommation de houblon est déconseillée pendant la grossesse et chez les femmes allaitantes. Pour les personnes devant subir une intervention chirurgicale et qui utilisent du houblon, il est conseillé d’arrêter le traitement au moins deux semaines avant la date de l’intervention.

Les personnes dépressives ainsi que celles souffrant de troubles bipolaires doivent prendre l’avis d’un médecin avant de commencer un traitement avec le houblon.

La consommation de houblon peut provoquer une somnolence. Il est donc conseillé d’éviter de conduire ou de manipuler des engins nécessitant une grande vigilance après avoir consommé du houblon.

Il ne faut pas consommer simultanément le houblon avec d’autres plantes aux effets sédatifs ainsi que certains médicaments comme les somnifères, les antidépresseurs, les antihistaminiques. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un spécialiste.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.