Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Jujubier : composition, vertus, emploi et risques

Jujubier

Scientifiquement dénommé Ziziphus, le jujubier est un arbuste originaire d’Asie. Son fruit le jujube est très apprécié pour sa saveur. Cette plante, également appelée dattier chinois, possède aussi de multiples vertus thérapeutiques. On l’utilise notamment pour traiter les troubles digestifs.

Cultivé depuis plus de 4000 ans en Chine, le jujubier appartient à la famille des rhamnacées. Son fruit, le jujube, est très apprécié par les tribus nomades pour son apport énergétique et on utilisait déjà cette plante contre les morsures de serpent. Cette plante possède de nombreuses vertus thérapeutiques qu’il convient de découvrir.

Composition

Très nutritif, le jujube contient une quantité importante de minéraux et oligoéléments (calcium, fer, phosphore, manganèse, potassium, sodium, fer, magnésium) ainsi que des vitamines (A, B1, B2, B3, B6 et C). On retrouve également dans cette plante des saponines, des polyphénols (antioxydants, anti-inflammatoires), des alcaloïdes, des triterpènes.

Indications thérapeutiques

Le fruit ainsi que les graines de jujube ont des effets sédatifs et calmants. Ils sont donc indiqués en cas de stress important, d’insomnie, d’anxiété ou de dépression.

La consommation régulière de jujube renforce le système immunitaire. Son fruit est riche en minéraux, aide à lutter contre la fatigue et convient aussi aux convalescents.

En plus, sa consommation stimule l’appétit et permet de traiter certains troubles digestifs (diarrhée). Par ailleurs, le jujube permet de traiter certaines affections cutanées (eczéma, gale) et oculaires.

Du fait de sa richesse en antioxydants, cette plante lutte efficacement contre le vieillissement précoce des cellules.

L’écorce du jujubier utilisée en décoction permet de désinfecter les blessures et favorise la cicatrisation.

En outre, les substances contenues dans cette plante ont une action hépatoprotectrice ; la consommation de jujube protège le foie et participe au traitement de certaines affections hépatiques.
Cette plante peut aussi être utilisée pour traiter certaines affections respiratoires (toux, rhume).

Par ailleurs, appliquées sur les cheveux, les préparations à base de jujubier permettent de renforcer le cuir chevelu.

Le miel de jujubier (l’un des miels les plus chers du monde) est très efficace contre les pathologies hépatiques, les affections cutanées, le diabète et il aurait également des propriétés aphrodisiaques.

Mode d’emploi

Le jujube peut être consommé frais, séché et on peut en faire du jus. Ce fruit est également utilisé dans la confection de sirops et de confitures.

Contre la diarrhée et pour traiter le diabète, il est conseillé de boire une infusion préparée avec les feuilles de jujubier. Cette infusion peut aussi être utilisée comme bain de bouche, pour désinfecter une plaie ou une brulure et aussi contre les affections cutanées.

Pour stimuler l’appétit, il est possible d’associer le jujube au fenugrec. Contre les affections de la peau, on peut associer le jujube à l’aloe vera.

Risque et mise en garde

La consommation de jujube ou de préparations à base de parties du jujubier ne provoque pas d’effet secondaire. Cependant, la consommation de jujube peut entrainer chez certaines personnes des diarrhées et des nausées. Aussi, l’amande de cette plante est contre indiquée pendant la grossesse. Il est important de prendre l’avis d’un spécialiste quant à la posologie adaptée.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.