Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Ginseng
Dimanche 24 avril 2016

Le Ginseng, stimulant du système immunitaire

Le Ginseng est l’une des plus anciennes plantes utilisées en médecine. Également surnommé la racine de vie, il possède d’importantes propriétés énergisantes, revigorantes et curatives. Son champ d’action est assez large. Son nom scientifique panax ginseng vient du latin pan (tout) et akos (remède).

Présente dans la pharmacopée asiatique depuis plus de 200 ans, le Ginseng est une plante complète possédant d’énormes vertus thérapeutiques. Il existe deux grandes variétés de Ginseng : le Ginseng asiatique et le Ginseng nord-américain.

Composition

La racine du Ginseng est riche en acides aminés. En outre, elle contient de nombreux minéraux comme le fer, le magnésium, le phosphore, le manganèse, le potassium, le calcium, l’aluminium, le zinc, le sélénium, le cobalt, la silice et le cuivre. Le principal principe actif de cette racine est le ginsénoside. Encore appelée saponine, cette substance active a des propriétés antioxydantes, neuroprotectrices et stimulantes. Cette racine renferme une grande variété de vitamines : vitamines du groupe B, vitamine C et E.

Indications thérapeutiques

C’est un stimulant très puissant idéal pour lutter contre la fatigue. Il renforce le système nerveux grâce à sa forte concentration en vitamines du groupe B. consommé régulièrement, il permet un meilleur sommeil et améliore la concentration.

C’est un excellent tonifiant musculaire. Il renforce entre autres le système immunitaire en stimulant la production de lymphocytes T. Sa consommation régulière permet d’augmenter les performances physiques. Il peut être utilisé en cas de dépression et aussi pour stimuler la virilité.

C’est un excellent allié lorsqu’il est utilisé en complément du traitement de plusieurs maladies comme le diabète ou des maladies neurovégétatives ainsi que les troubles cardio-vasculaires. Il soulage entre autres les troubles du système digestif.

Des études cliniques ont mis en exergue l’action du Ginseng sur les cellules cancéreuses. En effet, il serait capable de ralentir la propagation de ces cellules et prévenir les métastases.

Mode d’emploi

En cas de fatigue ou de stress important, il est recommandé de consommer environ 500mg deux fois par jour. La prise continue de Ginseng ne doit pas excéder trois mois. Sous forme d’huile essentielle, on l’utilise pour les massages ou en inhalation.

Pour l’utiliser en infusion, il faut porter à ébullition dans un récipient en céramique de préférence environ trois à cinq tranches de ginseng et l’équivalent de trois tasses d’eau. Cette préparation est à consommer au moins une demi-heure avant le repas.

Sous forme de gélules, il doit être accompagné d’un grand verre d’eau et pris quelques minutes avant les repas. Quant aux huiles, il est conseillé de les prendre le matin à jeun ou de préférence en milieu de journée.

Risques et mise en garde

La consommation journalière de Ginseng doit être comprise entre 800mg et 2g. Certaines combinaisons doivent être évitées. Il est fortement déconseillé de consommer simultanément le Ginseng avec du café noir ou du thé. Les personnes atteintes d’hypertension artérielle ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas consommer le ginseng. Il ne faut pas le consommer en trop grande quantité, cela peut provoquer des diarrhées ainsi que des palpitations.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.