Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sauge
Mardi 24 mai 2016

Sauge :composition, vertus, emploi et risques

La sauge est cultivée pour ses vertus médicinales depuis des milliers d’années. Elle est l’un des ingrédients phares de la médecine traditionnelle de plusieurs peuples (indiens, chinois, égyptiens). Au moyen âge, elle était considérée comme une panacée et l’infusion de sauge devint même la boisson préférée de Louis XIV.

Originaire des régions méditerranéennes, la sauge dont le nom vient du latin " salvia"qui veut dire "celle qui sauve" est une plante aux multiples vertus thérapeutiques. Il existe plusieurs variétés de sauge, mais deux sont généralement utilisées en phytothérapie du fait de leur richesse en principes actifs. Il s’agit de la sauge officinale (Salvia officinalis) et de la sauge sclarée (Salvia sclarea).

Composition

La principale substance active de la sauge est la thuyone. Cette cétone de formule brute C10H16O est responsable de l’action antiseptique, digestive et oestrogénique de la sauge. Cependant, il convient de signaler que cette molécule devient neurotoxique et convulsivante si elle est absorbée en grande quantité.

On retrouve aussi dans la sauge du cinéol, du bornéol, des flavonoïdes, de l’acide carnosique, oléonique, caféique et rosmarinique ainsi que du tanin.

Vertus

Une infusion à base de sauge est le remède idéal pour les personnes ayant une digestion lente. Du fait des propriétés antispasmodiques, cette plante soulage divers troubles digestifs (ballonnements, douleurs, diarrhées).

La sauge est aussi un anti-inflammatoire et un antiseptique naturel. Elle soulage efficacement les maux de gorge, permet de se débarrasser de la plaque dentaire et traite les aphtes et autres affections de la bouche.

La sauge possède également une action oestrogénique. Sa consommation régularise la survenue des menstrues et diminue les douleurs. Consommer régulièrement, la sauge atténue les bouffées de chaleur provoquées par la ménopause.

C’est un bon stimulant qui permet de lutter contre la fatigue physique. Elle permet en outre d’améliorer les capacités de mémorisation. De plus, la sauge permet de traiter les infections des voies respiratoires et réduit la douleur et les œdèmes causés par les piqures d’insectes.

Mode d’emploi

Pour faciliter la digestion, laisser infuser pendant dix minutes une cuillère à café de sauge dans 150 ml d’eau chaude. Filtrer avant consommation. Boire une tasse de cette infusion après les principaux repas.

Contre les maux de gorge et les affections de la bouche, préparer une infusion de feuilles séchées de sauge. Une fois la solution refroidie, l’utiliser en gargarisme deux à trois fois par jour.

Pour les bains de bouche, il est possible de mélanger deux gouttes d’huile essentielle de sauge dans un verre d’eau et se gargariser avec la solution trois fois par jour. Ces bains de bouche sont efficaces pour soulager les inflammations de la gencive.

Il est possible de préparer une boisson tonifiante avec les feuilles de sauge. Pour la réaliser, ajouter dans un litre de vin, 80g de feuilles de sauge. Ensuite, laisser macérer le tout pendant au moins une semaine. Prendre deux cuillères à soupe de cette boisson de préférence après les repas.

Risques et mise en garde

La sauge est contre indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et aussi chez les enfants. De même, son usage est interdit chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou d’épilepsie. Avant d’entreprendre une cure de longue durée, toujours demander l’avis d’un médecin.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.