Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Marjolaine
Vendredi 26 août 2016

Marjolaine : composition, indications, emploi et risques

Plante aromatique très prisée en cuisine, la marjolaine ou origan des jardins est une plante vivace originaire du bassin méditerranéen. Cette plante est aussi appréciée en phytothérapie, car elle permet de soulager de nombreux maux.

Très appréciée pour son arome rappelant celui de l’origan d’où son appellation d’origan des jardins, la marjolaine ou Origanum majorana appartient à la famille des lamiacées. Riche en principes actifs, cette plante est généralement utilisée pour traiter les troubles de la digestion et pour calmer les douleurs diverses.

Composition

La marjolaine contient une quantité importante de flavonoïdes (antioxydants), d’acide caféique (antibactérien, antifongique, antioxydant), d’acide ursolique et d’acide oléonolique (anti-inflammatoire, action antitumorale, antioxydantantimicrobien).

Indications thérapeutiques

Il est conseillé aux personnes ayant une digestion lente ou difficile de consommer de la marjolaine. En effet, cette plante facilite la digestion en stimulant la sécrétion des sucs digestifs. Cette plante permet aussi d’éviter certains troubles digestifs comme les nausées, les vomissements et les douleurs d’estomac.

De plus, cette plante a une action diurétique. Sa consommation permet donc d’éliminer l’excès d’eau présent dans l’organisme ainsi que d’autres toxines. Cette propriété de la marjolaine permet de nettoyer les reins et aide à réguler la tension artérielle.

Par ailleurs, la marjolaine est un puissant antiseptique naturel. Elle est efficace pour traiter diverses affections virales (rougeole, grippe, rhume, oreillons), mais également les infections urinaires ou du système digestif.

En outre, cette plante a une action antalgique. Elle peut donc être utilisée pour atténuer les douleurs musculaires et articulaires, mais aussi les règles douloureuses et les migraines. La marjolaine a également un effet calmant sur le système nerveux. Sa consommation est recommandée chez les personnes atteintes de dépression, d’insomnie, d’anxiété ou de nervosité fréquente.

Utilisée en bain de bouche, la marjolaine est efficace contre les affections buccales (aphtes, mal de dents, gingivite) et sous forme d’huile essentielle cette plante favorise la cicatrisation des plaies superficielles.

Selon des études, la consommation de marjolaine serait bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Cette plante aurait également des propriétés anaphrodisiaques. Sa consommation permettrait de contrôler les désirs sexuels et pourrait aider les personnes ayant des pulsions sexuelles anormales.

Mode d’emploi

En phytothérapie, ce sont les feuilles ainsi que les sommités fleuries (utilisées pour la fabrication de l’huile essentielle) qui sont utilisées pour réaliser les remèdes. Avec les feuilles, il est possible de préparer une infusion. Ne pas dépasser 20 g de feuilles séchées pour un litre d’eau. Boire une tasse de cette préparation deux fois par jour de préférence le matin ou à midi.

Sous forme de teinture mère, la posologie est de 20 gouttes diluées dans un grand verre d’eau. Cette préparation est à réaliser trois fois par jour.

Risque et mise en garde

La consommation de marjolaine est contre indiquée au cours de la grossesse et pendant l’allaitement. Aussi, sa consommation est fortement déconseillée chez l’enfant. Par ailleurs, il est important de respecter les doses recommandées, car à fortes doses les préparations à base de marjolaine peuvent se révéler toxiques pour l’organisme. En cas de doute, ne pas hésiter à prendre l’avis d’un spécialiste.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.