Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Nigelle

Nigelle : composition, vertus, emploi et risque

Également dénommé cumin noir, la nigelle est une plante aromatique appartenant à la famille de renonculacées. Ses graines sont utilisées comme épices, mais elle possède aussi de nombreuses propriétés thérapeutiques qui sont méconnues.

L’utilisation de la nigelle pour ses vertus curatives remonte à l’époque de l’Égypte ancienne. Elle est utilisée dans la médecine traditionnelle de plusieurs pays d’Asie et d’Afrique. La nigelle a fait l’objet de plus de 400 recherches depuis 1964 et celles-ci ont toutes confirmé les effets bénéfiques de cette plante.

Composition

L’analyse chimique des graines de nigelle a permis d’isoler un certain nombre de principes actifs qui agissent en synergie. On retrouve essentiellement de la nigellone (antioxydant, antihistaminique), de la thymochinone (anti-inflammatoire, action cicatrisante), une quinzaine d’acides aminés, des protéines, des acides gras et des alcaloïdes.

On trouve également dans la nigelle une quantité importante de sels minéraux et oligoéléments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme ainsi que des vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, C, E), des composés phénoliques, du tanin et des fibres.

Vertus thérapeutiques

La consommation de graines de nigelle permet de booster le système immunitaire. En plus, c’est un complément alimentaire complet.

La nigelle a également des propriétés anti-inflammatoires. Son usage est indiqué en cas de céphalées, vertiges et douleurs musculaires et articulaires d’origine rhumatismale.

En outre du fait de son action diurétique, la nigelle facilite l’élimination des toxines de l’organisme. En plus, la nigelle est un puissant anti-infectieux qui convient dans le traitement de troubles respiratoires et urinaires.

Une consommation régulière de graines de nigelle permet la réduction du taux de mauvais cholestérol et de sucre sanguin et participe à la prévention de nombreuses pathologies comme l’hypertension artérielle.

La nigelle améliore la concentration, ralentit le vieillissement cellulaire (antioxydant) et protège le foie (hépatoprotecteur).

De plus l’huile de nigelle est le compagnon idéal pour les personnes ayant une peau sèche et sensible. Il permet également de traiter plusieurs affections de la peau (psoriasis, eczéma, brulures, acné, dermatites). Cette huile peut aussi être utilisée sur le cuir chevelu. En bain de bouche, elle permet de calmer les douleurs dentaires.

Sa consommation est aussi bénéfique pendant l’allaitement. En effet, ces graines ont une action galactogène. Elles sont aussi indiquées dans le traitement contre le rhume, les allergies et elles calment également les crises d’asthme.

Mode d’emploi

En phytothérapie, c’est l’huile extraite des graines de nigelle qui est le plus souvent utilisée. L’huile de nigelle peut être consommée en cure ou comme assaisonnement. En cure, prendre deux cuillères à café par jour. On peut la mélanger à des jus de fruits, du miel ou du lait. Il est aussi possible d’ajouter quelques gouttes de cette huile dans de l’eau bouillante puis inhaler les vapeurs. Contre les affections cutanées et les douleurs articulaires, appliquer directement l’huile sur la peau.

Risques et mise en garde

Il n’existe pas d’effets secondaires ou de contre-indication à la consommation de nigelle. Mais l’absorption d’une grande quantité de nigelle peut être toxique pour l’organisme. Il est important de respecter les doses recommandées.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.