Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieRemèdesHoméopathie Blatta orientalis
Homéopathie Blatta orientalis
Lundi 4 mai 2015

Blatta orientalis pour le traitement des infections respiratoires

En homéopathie, on prescrit Blatta orientalis en vue de traiter les pathologies survenant au niveau du système respiratoire. Ce remède est obtenu à partir de la « blatte d’orient », un cafard habitué des endroits sales. Blatta orientalis existe sous plusieurs formes dont les ampoules buvables, les gouttes, les teintures mères, les triturations en poudre et surtout les granules.

On peut guérir de plusieurs maladies respiratoires en réalisant une cure avec Blatta orientalis. Ce médicament homéopathique est obtenu d’un cafard qui aime particulièrement se promener dans les zones insalubres. La blatte d’orient est prise vivante et en entier pour l’élaboration du produit. L’objectif thérapeutique visé avec Blatta orientalis est de désensibiliser l’organisme. C’est pourquoi on l’utilise contre les maladies respiratoires. Le médicament réduit particulièrement les risques de récidives et évite les complications.

Indication contre l’asthme

Pour traiter l’asthme avec Blatta orientalis, il est recommandé d’entamer une cure dès qu’on soupçonne la manifestation d’une crise. Il faut cependant prendre ce produit lorsque la crise est passagère et pas très grave. Si le patient subit par contre une crise aiguë, il est préférable d’opter pour un traitement d’attaque à mettre en place par un professionnel. Toutefois, Blatta orientalis peut être utilisé pour un traitement de fond du fait de sa capacité à désensibiliser l’organisme.

Il faut indiquer par ailleurs que ce médicament est particulièrement conseillé dans le traitement de l’asthme caractérisé par une expectoration muco-purulente. Aussi, son action est plus satisfaisante lorsque ce type d’asthme est engendré par la poussière et quand l’humidité est à la base de l’aggravation des symptômes.

Autres troubles respiratoires traités

On peut prendre Blatta orientalis pour combattre la bronchiolite, surtout celle survenant chez le bébé. Il est également indiqué dans le soulagement des toux sèches qui se manifestent en permanence de même qu’en cas de catarrhe bronchique et de bronchites chroniques.

Dosage et précautions d’emploi

Quelle que soit la pathologie respiratoire à traiter, il faut consulter un homéopathe afin de prendre Blatta orientalis à la bonne dose et connaître la durée du traitement. Mais généralement pour soigner le bébé atteint de la bronchiolite et âgé de plus de 8 mois, on lui donne 3 granules de Blatta orientalis 7 CH. Le nombre des prises quotidiennes est indiqué par l’homéopathe. Il est nécessaire de le consulter à nouveau si aucune amélioration n’est constatée après 24 heures. Dans le cadre du traitement de certaines affections respiratoires chroniques, le patient peut être tenu de prendre 5 granules de Blatta orientalis 7 CH ou 9 CH le matin et le soir sur une période minimum de 90 jours.

Le médicament est le plus souvent proposé en granule. Pour les absorber, il faut les déposer simplement sous la langue et les laisser fondre. Pendant les prises, il est déconseillé de les toucher avec les doigts. La méthode à suivre pour mettre les granules en bouche est de renverser le tube dans lequel ils se trouvent, de tourner le capuchon du tube et d’y laisser le nombre de granules dont on a besoin.

Il ne faut pas consommer de produits astringents 30 minutes avant les prises pour ne pas annihiler l’action de Blatta orientalis. C’est le cas par exemple du café, du camphre, du tabac et de la camomille. Ce remède homéopathique doit être conservé à l’abri de la lumière, de la chaleur, des sources de parfum et de l’humidité.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.