Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieRemèdesHoméopathie Eupatorium perfolatium

Eupatorium perfolatium, remède efficace contre les états grippaux

Homéopathie Eupatorium perfolatium

D'origine végétale, Eupatorium perfolatium est un remède homéopathique prescrit pour le traitement des états grippaux. Dans son action, le médicament combat les troubles opportunistes aux grippes.

Eupatorium perfolatium est le nom latin d’une plante vivace, plus connue sous le nom d’eupatoire perfoliée. On nomme aussi l’espèce « herbe à souder » ou « herbe à fièvre ». Elle est utilisée pour l’élaboration d’un médicament homéopathique baptisé Eupatorium perfolatium, généralement proposé en granules. On l’obtient après exploitation de la partie aérienne de la plante, particulièrement des fleurs. Ce remède est principalement conseillé dans le traitement des grippes et des troubles opportunistes.

Depuis très longtemps, on utilise l’eupatoire perfoliée en phytothérapie. Cette plante est également exploitée en homéopathie pour apporter la guérison à ceux qui souffrent de la grippe.

Quelles sont les indications d’Eupatorium perfolatium ?

En homéopathie, Eupatorium perfolatium fait partie des remèdes indiqués contre les états grippaux. Le produit est surtout prescrit en vue de combattre les troubles qui profitent des manifestations grippales pour se signaler. On l’utilise en outre pour traiter certains malaises gastriques.

Contre les états grippaux

Eupatorium perfolatium est efficace lorsque les états grippaux accompagnés de fièvre mais sans transpiration. Son action peut permettre de combattre plusieurs virus à la base des syndromes de la grippe tels que les adénovirus, les virus parainfluenza, le virus respiratoire syncytial et l’orthomyxoviridae.

Contre les affections opportunistes

En cas de grippe, le sujet atteint peut ressentir des douleurs dans la zone des globes oculaires ainsi qu’un coryza au niveau du nez, des affections opportunistes pouvant être traitées avec Eupatorium perfolatium.

Aussi lorsque se manifeste une grippe, des fièvres aiguës sans transpiration supérieures à 39°C, des toux accompagnées d’irritation des bronches et des douleurs musculaires et osseuses se signalent parfois. On peut dans ces différents cas se traiter avec ce médicament homéopathique.

Parfois, des troubles digestifs tels que les vomissements et diarrhées apparaissent chez l’enfant à la suite de la grippe et peuvent aussi être traités avec Eupatorium perfolatium. Lorsque la grippe se complique, des maladies infectieuses (comme la bronchiolite et l’otite) se manifestent et peuvent également être combattues en prenant ce remède.

Dans certains cas de grippe, le sujet souffre de nausées qui peuvent provoquer des vomissements. Eupatorium perfolatium parvient à traiter ce genre de malaise gastrique qui occasionne souvent une grande soif.

Comment utiliser Eupatorium perfolatium ?

Les soins se font le plus souvent avec les granules d’Eupatorium perfolatium. Pour les absorber, il faut les déposer sous la langue en évitant de les toucher avec les doigts. On y parvient en les mettant dans le bouchon du tube de conditionnement du remède.

Eupatorium perfolatium ne doit pas être associé à des substances astringentes comme le café et le tabac. La conservation du médicament se fait à l’abri de la chaleur, de la lumière, de l’humidité et des sources de parfums. Il est recommandé de consulter un homéopathe avant d’utiliser Eupatorium perfolatium, ceci pour connaître la dilution du produit qui convient au traitement de la grippe et des pathologies opportunistes.

Pour traiter la grippe

Lorsque l’infection grippale n’est pas accompagnée de sudation et si des courbatures généralisées, des douleurs articulaires et de la fièvre apparaissent, il faut prendre Eupatorium perfolatium 9 CH à raison de 5 granules toutes les 2 heures. Le traitement est fait ainsi jusqu’à ce qu’une amélioration soit constatée.

Les professionnels informent que les symptômes qui accompagnent les états grippaux peuvent cacher des pathologies plus graves comme une hépatite et une infection virale. C’est pourquoi si aucune amélioration n’est constatée après 3 jours de traitement avec Eupatorium perfolatium, il est conseillé de faire une nouvelle consultation médicale afin d’éviter des complications.

Pour lutter contre les pathologies opportunistes

Il est recommandé au patient d’indiquer clairement à un homéopathe les différentes affections dont il souffre depuis le déclenchement de la grippe. Cela permet de bien définir le dosage d’Eupatorium perfolatium et la fréquence des prises.

Par exemple, si pendant la manifestation de la grippe, le sujet ressent des douleurs au niveau des muscles et des yeux et se plaint constamment de soif, il peut prendre 3 granules d’Eupatorium perfolatium 9 CH toutes les heures, jusqu’à l’amélioration de ces symptômes.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.