Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieRemèdes Homéopathie Gnaphalium polycephalum
 Homéopathie Gnaphalium polycephalum
Mercredi 20 mai 2015

Le remède homéopathique Gnaphalium polycephalum

Gnaphalium polycephalum est classé parmi les remèdes homéopathiques capables de soulager divers types de douleurs. Il parvient même à calmer certaines sensations douloureuses intenses dues à des pathologies très graves.

Gnaphalium polycephalum est obtenu de l’Helichrysum stoechas ou « immortelle jaune », une plante florifère de la famille des Astéracées. L’espèce est utilisée entière et séchée pour l’élaboration d’une teinture-mère qui est ensuite fortement diluée.

Contre les douleurs rhumatismales

La prise de Gnaphalium polycephalum est conseillée pour le soulagement des douleurs rhumatismales ressenties au niveau des coudes, des épaules ou encore des orteils. On peut également utiliser ce remède homéopathique en cas de crampes dans la zone du nerf sciatique et de maux au bas du dos.

Gnaphalium polycephalum parvient à calmer les douleurs articulaires au niveau du nerf crural ou nerf fémoral comme les crampes du pied ou du mollet. Le médicament est aussi indiqué dans le soulagement des douleurs dues à la goutte survenant au gros orteil. Celles-ci sont souvent accompagnées de sueurs nocturnes et d’un engourdissement de la partie affectée.

Lorsqu’on souhaite lutter contre les douleurs rhumatismales avec Gnaphalium polycephalum, l’homéopathe tient compte de l’importance des douleurs avant de fixer la dose du produit et proposer sa forme thérapeutique qui convient le plus. Mais généralement pour calmer les douleurs lombaires, on recommande de prendre 5 granules de Gnaphalium polycephalum 5 CH en 3 à 4 prises jusqu’à ce que disparaissent les douleurs.

Contre les douleurs névralgiques

Gnaphalium polycephalum se montre particulièrement efficace dans le traitement des névralgies caractérisées par des douleurs et un engourdissement. On peut prendre le produit même si ces douleurs sont intenses et s’étendent sur toute la ligne du nerf sciatique jusqu’à, éventuellement, aux orteils.

Dans le cadre d’une cure pour ce type de sensations douloureuses, on recommande le plus souvent de prendre 3 granules de Gnaphalium polycephalum 5 CH chaque jour jusqu’à ce qu’une amélioration soit constatée.

Précautions et contre-indications

Il n’est pas conseillé de prendre Gnaphalium polycephalum pendant les repas. Si le traitement est réalisé avec les granules, il faut éviter de les toucher avec les doigts. Pour les sortir de leur tube de conditionnement, il suffit de renverser le tube en question, d’actionner le bouchon de fermeture et d’y laisser le nombre de granules dont on a besoin.

Attention, les granules de Gnaphalium polycephalum ne se croquent pas. Il est conseillé de les déposer sous la langue et de les laisser fondre. Le patient ne doit pas consommer du tabac, de la menthe, du café, de la camomille et toute substance astringente 3 minutes avant l’absorption du médicament.

Gnaphalium polycephalum ne contient aucune toxicité et son absorption n’est pas suivie d’effets indésirables. Les femmes enceintes et celles qui allaitent peuvent ainsi l’utiliser. En raison de sa teneur en saccharose et en lactose, ce produit est déconseillé en cas d’intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose/du galactose et de déficit en sucrase-iso maltase.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.