Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieRemèdesHoméopathie Calendula officinalis
Homéopathie Calendula officinalis
Mercredi 20 mai 2015

Calendula officinalis, un remède homéopathique polychreste

Remède homéopathique d’origine végétale, Calendula officinalis s'emploie pour traiter une diversité de maladies. Ses propriétés désinfectantes, cicatrisantes et antiseptiques sont mises en évidence, ce qui en fait un produit particulièrement indiqué en dermatologie. Il permet en outre de combattre d’autres maux issus du domaine gynécologique, stomatologique et ophtalmologique.

Calendula officinalis est élaboré à partir du souci des jardins, une plante herbacée annuelle de la famille des Composées considérée comme le souci le plus connu. C’est la partie haute de l’espèce qui est exploitée en homéopathie pour la fabrication de Calendula officinalis, un produit utilisable dans plusieurs contextes médicaux.

Indication en dermatologie et dosages indiqués

Avec Calendula officinalis, il est possible de combattre l’acné survenant chez les adolescents. Les eczémas, les tâches rougeâtres et les nécroses sont autant de problèmes cutanés dont le traitement peut se faire avec ce médicament homéopathique. Ses propriétés cicatrisantes lui permettent de fermer les plaies ouvertes et empêchent leur infection.

Pour lutter contre ces problèmes dermatologiques, Calendula officinalis est généralement utilisé en usage externe, notamment pour le nettoyage des plaies et la facilitation de leur cicatrisation. On se sert ainsi de son élaboration en teinture-mère avec laquelle on nettoie les parties de la peau affectées.

Il est recommandé de diluer les gouttes du produit dans un peu d’eau et de se servir d’un coton pour une application sur la peau. Les granules de Calendula officinalis sont aussi utilisés pour traiter les eczémas et les acnés. La dilution 4 CH du médicament est conseillée dans ces cas, à raison de 3 granules 2 à 3 fois par jour.

Traitement des problèmes gynécologiques et stomatologiques

Dans le domaine gynécologique, Calendula officinalis est prescrit aux femmes pour le traitement des troubles menstruels. Son action est remarquable en cas de règles insuffisantes dont la cause n’est pas attribuée à la prise d’un contraceptif. On peut également l’absorber en vue de prévenir les douleurs utérines ressenties lors des règles.

Calendula officinalis est en outre capable de régulariser les cycles menstruels. Le produit est par ailleurs recommandé contre les mycoses vaginales et peut faciliter la cicatrisation du périnée suite à un accouchement. On effectue une application locale avec le médicament, surtout quand il est question de lutter contre les mycoses vaginales. Pour cela, il est recommandé aux femmes de terminer leurs toilettes en réalisant une application intime de quelques gouttes de la teinture-mère avec une compresse.

Calendula officinalis est prescrit par les homéopathes pour le traitement de certains troubles en stomatologie. On peut par exemple mettre en route une cure avec ce produit en cas d’abcès dentaire causé par une invasion de micro-organismes infectieux et de gingivite. Le produit est particulièrement recommandé contre les abcès avec inflammations et éventuellement des pus aux alentours de la partie affectée.

Très efficace face à un tel problème de santé, Calendula officinalis peut ne pas être associé à des antibiotiques. Ce médicament homéopathique peut mettre à l’abri d’une intervention chirurgicale, une issue incontournable lorsque surviennent certaines pathologies en stomatologie. Contre la gingivite, l’abcès dentaire et plusieurs autres problèmes de santé en stomatologie, il est très souvent recommandé de prendre la teinture-mère du remède homéopathique en gargarisme.

Utilisation en ophtalmologie

En ophtalmologie, Calendula officinalis est efficace dans le soulagement des irritations oculaires. On le retrouve ainsi dans l’élaboration de plusieurs médicaments destinés à soigner les problèmes rencontrés au niveau des yeux. Les granules de Calendula officinalis sont généralement conseillés pour le traitement des irritations des yeux. La dilution à prendre et la posologie sont indiquées par l’homéopathe en fonction de ses observations.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.