Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieRemèdesHoméopathie Kalium bichromicum
Homéopathie Kalium bichromicum
Lundi 4 mai 2015

Kalium bichromicum, remède efficace contre rhumatismes, troubles gynécologiques et ORL

Fabriqué à partir d’une souche d’origine chimique, Kalium bichromicum est un médicament homéopathique aux multiples propriétés thérapeutiques. A ce titre, on peut l’utiliser pour traiter une diversité de pathologies telles que celles issues des domaines de l’ORL, gynécologie, rhumatologie et gastro-entérologie.

Le préparation homéopathique Kalium bichromicum est obtenu du bichromate de potassium, une substance chimique toxique dont la manipulation provoque des réactions allergiques. Toutefois après avoir été soumis aux techniques de forte dilution homéopathique, la substance perd sa toxicité. Le médicament qu’il permet d’élaborer possède de multiples propriétés thérapeutiques et se présente sous plusieurs formes dont les granules et les ampoules buvables.

Utilisation en gynécologie et en ORL

En gynécologie, Kalium bichromicum est indiqué dans le traitement des écoulements verdâtres et purulents (leucorrhées) constatés au niveau de la vulve. Généralement dans le cadre d’un traitement, il est conseillé de prendre 5 granules de la dilution 7 CH ou 9 CH deux fois par jour. Ce produit traite aussi les cas d’ulcération du col de l’utérus caractérisés parfois par des pertes jaunâtres à la base d’irritations au niveau des parois vaginaux.

Kalium bichromicum permet de lutter contre plusieurs troubles de la sphère ORL tels que les écoulements mucopurulents d’aspect jaune verdâtre à la base des quintes de toux. Le produit est capable de décongestionner les sinus et donc parvient à soulager les sinusites frontales ou maxillaires. Pour cela, on peut faire un traitement en prenant 5 granules de Kalium bichromicum toutes les heures. La consultation d’un homéopathe est indispensable pour connaître la dilution qui convient.

Ce remède est indiqué également dans le traitement des otites marquées par des douleurs au niveau de la zone arrière du conduit auditif externe.

Indication en rhumatologie et en gastro-entérologie

L’utilisation de Kalium bichromicum est recommandée dans le traitement des douleurs rhumatismales comme celle issue de la pathologie « tennis-elbow » ou douleur du coude. On peut également se traiter avec ce produit pour soulager les lumbagos et les douleurs sciatiques, surtout quand celles-ci sont localisées à gauche du bassin. Les dilutions 7 CH ou 9 CH sont généralement recommandées contre les douleurs sciatiques, à raison de 5 granules par jour. La dilution 5 CH est préconisée pour le traitement des lumbagos, à raison de 5 granules toutes les heures jusqu’à amélioration.

Des cures peuvent être réalisées avec Kalium bichromicum pour traiter certains troubles en gastro-entérologie tels que les inflammations de la muqueuse de l’estomac. Il est également possible de s’en servir pour lutter contre les ulcères gastro-duodénaux et la dyspepsie. Pour traiter la plupart de ces troubles gastro-entérologiques, les homéopathes prescrivent généralement la dilution 9 CH de Kalium bichromicum.

Autres indications

Les eczémas, les impétigos et les ulcères variqueux sont autant de troubles dermatologiques dont le traitement est possible avec Kalium bichromicum. L’action du produit est aussi appréciable dans le soulagement des lésions cutanées apparaissant au niveau du dos des mains et du pli de flexion de l’avant-bras.

Kalium bichromicum possède des propriétés antalgiques et permet ainsi de traiter les céphalées et les migraines. Son absorption est en outre recommandée chez l’homme en vue de soulager les érections douloureuses.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.