Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Bourrache
Lundi 1er août 2016, par Julien

Bourrache : composition, vertus médicinales, emploi et risques

Poussant dans plusieurs régions du continent européen, la bourrache est une plante aux multiples vertus thérapeutiques. Appartenant à la famille des borraginacées, cette plante permet de soulager un grand nombre de maux.

Également connue sous le nom de Borago officinalis, la bourrache est utilisée depuis l’antiquité. À cette époque, elle était appréciée pour ses propriétés toniques et aphrodisiaques. Ses feuilles sont aussi utilisées en cuisine dans la confection des salades. Cette plante contient de multiples principes actifs qui confèrent à la bourrache ses propriétés dépuratives, antidépressives, anti-inflammatoires, antioxydantes, toniques, diurétiques et cicatrisantes.

Composition

L’analyse chimique de la bourrache a permis d’isoler les principales substances actives de cette plante. Elle contient des mucilages (décongestionnants et anti-inflammatoires), des alcaloïdes, de la quercétine (antioxydant), du kaempférol (antidépresseur, antioxydant), des anthocyanes, du tanin ainsi que des sels de potassium.

Vertus médicinales

La bourrache a des propriétés antitussives et expectorantes. Cette plante est donc indiquée dans le traitement de certains troubles respiratoires et pour atténuer la toux.

Par ailleurs, cette plante a une action diurétique, elle est donc idéale pour nettoyer l’organisme des toxines. De plus, la bourrache à un léger effet laxatif. Elle peut donc être utilisée pour traiter les constipations.

En outre, du fait de ses propriétés calmantes et anti-inflammatoires, la bourrache permet de soulager les douleurs articulaires provoquées par l’arthrite et les rhumatismes. On peut également utiliser cette plante pour réduire les douleurs prémenstruelles.

L’huile de bourrache est plus souvent utilisée pour les soins de la peau. En effet, cette huile hydrate, améliore l’élasticité de la peau et lutte contre les rides ainsi que les vergetures. Par ailleurs, elle permet de traiter diverses affections cutanées comme le psoriasis, l’eczéma et l’herpès.

Mode d’emploi

En phytothérapie, ce sont les parties aériennes ainsi que l’huile extraite de la bourrache qui sont utilisées pour les soins. Les parties aériennes servent le plus souvent à préparer des infusions tandis que l’huile de bourrache peut être appliquée directement sur la peau et se présente aussi sous forme de capsules et de gélules.

Contre la toux, il est possible de préparer une infusion avec les parties aériennes de bourrache. Pour la réaliser, laisser infuser 20 g de bourrache dans un litre d’eau. Boire une tasse de cette préparation quatre à cinq fois par jour.

Contre la rhinite, réaliser cette même infusion en augmentant la quantité de bourrache puis l’utiliser en fumigation.

Associée à certaines plantes médicinales, la bourrache donne de bons résultats. Pour les personnes ayant la peau sèche et fragile, il est conseillé de faire un mélange d’huile de bourrache et d’huile d’onagre. Contre l’eczéma, il est recommandé d’associer l’huile de bourrache à de la bardane. Pour lutter contre les rides et ralentir le vieillissement de la peau, il est possible de faire un mélange de goji, d’huile de germes de blé et d’huile de bourrache. Pour renforcer les ongles, l’huile de bourrache peut être associée à de a levure de bière et des feuilles d’ortie.

Risque et mise en garde

L’utilisation des parties aériennes de bourrache est contre indiquée chez la femme enceinte ou qui allaite. Aussi sa consommation est fortement déconseillée aux personnes atteintes de pathologies hépatiques, car les alcaloïdes présents au niveau des parties aériennes peuvent se révéler toxiques pour le foie. Pour en savoir plus, voir la bourrache sur Agroneo.

Auteur: Julien

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.