Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Cyprès : composition, vertus, emploi et risques

Cyprès

De la famille des cupressacées, le cyprès ou cupressus sempervirens est un conifère utilisé en phytothérapie pour son action sur le système vasculaire. Pouvant être consommée sous forme de décoction ou d’huile essentielle, cette plante est très efficace pour le traitement des maladies veineuses.

Originaire d’Europe orientale, le cyprès est un arbre au feuillage persistant. Il était déjà utilisé dans la Grèce antique pour soigner la dysenterie, la toux et l’asthme. Pour bénéficier des vertus thérapeutiques de cette plante, il est important de connaitre sa composition chimique ainsi que ses indications thérapeutiques.

Composition

Le cyprès est essentiellement composé de flavonoïdes et de composés phénoliques comme la quercétine (antioxydant, aide à a prévention des pathologies cardiovasculaires), la myricétine (anti-inflammatoire, activité antitumorale), l’acide caféique (antibactérien, antifongique, antioxydant). On trouve aussi dans cette plante du linalol, un alcool terpénique aux propriétés antalgiques, sédatives, calmantes, antivirales, anxiolytiques et anti-inflammatoires.

Vertus thérapeutiques

Le cyprès a une action bénéfique sur le système nerveux. Sa consommation convient aux personnes stressées, car il a une action calmante et il aide à retrouver la concentration.

Le cyprès est aussi utilisé dans le traitement des varices, des œdèmes des membres inférieurs et pour soulager les jambes lourdes.

Cette plante est également un excellent remède contre certaines pathologies respiratoires (toux, rhume, grippe).

Le cyprès peut aussi être utilisé pour atténuer les troubles survenant au cours de la ménopause (bouffée de chaleur, nervosité) et aussi pour réguler les règles.

Sous forme d’huile essentielle, le cyprès peut être utilisé pour entretenir la peau et lutter contre l’acné ainsi que l’excès de sébum. Cette huile peut aussi être utilisée pour soigner les affections respiratoires et traiter les hémorroïdes. Par ailleurs, cette huile est idéale pour calmer les douleurs musculaires (crampes) et articulaires (arthrite, rhumatisme).

Mode d’emploi

En phytothérapie, ce sont les cônes ainsi que les rameaux qui sont utilisés pour la fabrication des remèdes.

Contre les hémorroïdes, ajouter cinquante grammes de cônes de cyprès dans un litre d’eau bouillante. Puis laisser le tout infuser une dizaine de minutes. Réaliser des bains de siège trois par jour avec la préparation obtenue.

L’huile essentielle de cyprès peut être directement utilisée pour réaliser des massages. On peut aussi ajouter quelques gouttes de cette huile dans l’eau de bain. En vaporisation, cette huile soulage efficacement les troubles respiratoires (bronchite, asthme, coqueluche).

Associé à d’autres plantes médicinales, le cyprès donne de très bons résultats. Par exemple, son association avec la vigne rouge ou l’ortie est très efficace contre les problèmes d’insuffisance veineuse et permet de soulager durablement les jambes lourdes. Consommé avec de l’ail ou du marronnier d’Inde, il permet de renforcer la circulation sanguine.

Risque et mise en garde

La consommation de préparations à base de cyprès est contre indiquée au cours de la grossesse et pendant l’allaitement. L’usage du cyprès est aussi déconseillé chez les personnes atteintes de pathologies auto-immunes.

Son huile essentielle est non toxique, non photosensibilisante et non irritante, elle peut être utilisée pur. Néanmoins, elle peut provoquer une irritation chez certaines personnes. Toujours réaliser un test cutané avant application. Aussi éviter le contact avec les yeux.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.