Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Prêle
Mercredi 8 juin 2016

Prêle : composition, vertus, emploi, mise en garde

Aussi appelée queue de chat ou prêle commune, la prêle est une plante de la famille des équicétacées qui pousse abondamment dans plusieurs régions du monde. C’est l’une des plantes les plus anciennes au monde. Plusieurs écrits du 1er siècle de notre ère mentionnent les vertus thérapeutiques de cette plante.

Utilisée dans la médecine traditionnelle dans le traitement des troubles urinaires et osseux, la prêle est une plante vivace riche en minéraux. Très appréciée pour son action reminéralisante, anti-inflammatoire et diurétique, la prêle a aussi montré des résultats prometteurs quant à sa capacité à inhiber le développement des cellules cancéreuses.

Composition

La prêle contient une quantité importante de minéraux et d’oligoéléments (manganèse, fer, soufre, potassium, calcium, silice), du tanin, des flavonoïdes, des saponines ainsi que des alcaloïdes.

Vertus médicinales

Du fait de son effet reminéralisant, la consommation de la prèle est bénéfique pour les os surtout à la suite d’une fracture et chez les personnes atteintes d’ostéoporose.

Cette plante a aussi un effet anti-inflammatoire. Elle peut donc aider à soulager les douleurs musculaires et articulaires provoquées par l’arthrose ou les tendinites. En outre, l’usage de cette plante est indiqué dans le traitement de certaines affections cutanées comme les dartres, les vergetures, l’eczéma ainsi que les démangeaisons.

On peut aussi s’en servir pour soigner les petites blessures, les aphtes, les infections urinaires (cystites), les calculs rénaux et aussi l’ulcère variqueux.

La consommation régulière de prêle permet de renforcer les cheveux fragiles ou cassants ainsi que les ongles, de soigner l’énurésie et du fait de son effet diurétique c’est un bon remède contre la rétention d’eau.

Mode d’emploi

La prêle se consomme sous forme de jus concentré (ampoule), de capsules de poudre et de teinture mère. On peut également utiliser la plante séchée pour réaliser des infusions. Il est recommandé de faire des cures régulières de prêle pour profiter au maximum des bienfaits de cette plante.

Pour application locale, laisser infuser 15g de plantes séchées dans un litre d’eau chaude pendant une quinzaine de minutes. Laisser refroidir puis filtrer.

En ce qui concerne les capsules, il est recommandé d’en consommer 2 g par jour réparti en trois prises de préférence avant les principaux repas. Pour les ampoules de jus, en prendre une trois fois par jour.

Quant à la teinture mère, consommer l’équivalent de 10ml trois fois par jour.

En application locale, on peut préparer une décoction à partir de plantes séchées. Pour la préparer, ajouter un litre d’eau bouillante dans un récipient contenant 15g de prêle séchée. Ensuite, laisser infuser une quinzaine de minutes. Puis laisser refroidir et filtrer. Appliquer trois fois par jour sur la peau à l’aide d’une compresse.

Risques et mise en garde

La consommation de la prêle est contre indiquée chez les enfants ainsi que pendant la grossesse et l’allaitement. Du fait de son effet diurétique, il est conseillé de ne pas l’utiliser simultanément avec des plantes ou des médicaments ayant les mêmes effets. La consommation de prêle peut provoquer chez certaines personnes l’apparition de boutons et de troubles digestifs sans gravité.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.