Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Livèche

Livèche : compositions, vertus, emploi et risques

Communément appelée céleri perpétuel ou ache des montagnes, la livèche est une plante aromatique originaire d’Europe centrale et méridionale. Souvent comparée au céleri du fait de l’odeur qu’elle dégage, la livèche est une plante médicinale aux nombreuses vertus.

Déjà utilisée au Moyen âge pour aromatiser les plats, la livèche faisait déjà partie de la médecine traditionnelle pour ses multiples bienfaits. On lui trouvait des vertus calmantes et était utilisé pour soigner les ulcères.

Composition

Le principal principe actif de la livèche est le terpinéol. C’est un alcool monoterpènique de formule brute C8H18O. Cette molécule possède de multiples propriétés. C’est un anti-infectieux polyvalent, un anti-inflammatoire, un antibactérien, un hypotenseur et il a aussi des propriétés diurétiques.

Autre principe actif présent dans l’huile essentielle de cette plante, la coumarine. Cette molécule de formule brute C9H6O2 est une substance naturelle organique aromatique qui a des propriétés antiseptiques, sédatives et antispasmodiques.

On retrouve aussi dans la livèche de la vitamine C, des phtalides (antioxydants, tonifiants), des phénols (antiseptiques, immunostimulants, anti-inflammatoires), du tanin, de l’acide palmitique et isovalérique.

Indications thérapeutiques

La livèche est un puissant détoxifiant hépatique et stimule aussi les voies hépatiques et biliaires. C’est un excellent remède contre les affections hépatiques (hépatite virale, cirrhose, jaunisse).

C’est une plante aux propriétés toniques qui soulage la fatigue tant physique qu’intellectuelle. Sa consommation est recommandée en cas de stress important, surmenage, déprime et manque de concentration.

Son action anti-inflammatoire fait de l’huile essentielle de livèche un bon remède naturel contre les douleurs articulaires provoquées par les arthrites et les rhumatismes.

La livèche facilite la digestion et soulage certains troubles digestifs comme la constipation. Son action diurétique favorise l’élimination des toxines par les reins et permet de traiter plusieurs infections urinaires ou rénales telles que les cystites et les néphrites.

Mode d’emploi

Toutes les parties de la plante peuvent être consommées, mais ce sont les racines et la graine qui sont plus utilisées en phytothérapie. Les racines après avoir été découpées en tranche peuvent être consommées sous forme de salade.

Pour réaliser une tisane à base de livèche, il faut laisser infuser une cuillère à café de graine dans l’équivalent d’une tasse d’eau chaude. Boire une à deux tasses par jour.

On peut aussi consommer l’huile essentielle en la diluant au préalable dans du miel ou de l’huile d’olive. Ne pas dépasser deux gouttes d’huile essentielle pour la préparation et ce traitement ne doit pas aller au-delà d’une dizaine de jours.

Pour les massages, une à deux gouttes diluées dans une huile végétale appliquée sur la zone douloureuse sont efficaces contre les rhumatismes et les arthrites.

Risques et mise en garde

La consommation de livèche est déconseillée chez les personnes atteintes de maladies rénales sévères ou de troubles cardio-vasculaires. Du fait de son fort potentiel photosensiblisant, il faut éviter de s’exposer au soleil après application d’huile essentielle de livèche sur la peau. L’huile essentielle est contre indiquée chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez l’enfant de moins de 10 ans. Fortement concentrée, l’huile essentielle doit toujours être diluée avec une autre huile essentielle plus douce avant utilisation.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Messages

  • , par H

    On peut aussi consommer l’huile essentielle en la diluant au préalable dans du miel ou de l’huile d’olive. Ne pas dépasser deux gouttes d’huile essentielle pour la préparation et ce traitement ne doit pas aller au-delà d’une dizaine de jours.

    On peut l’espacer durant combien de jours pour recommencer ?

    J’aurai sérieusement besoin de détoxifiant dû à des problèmes de consommation de certains produits, et je souhaiterai l’utiliser régulièrement, sur un an.

    Comment puis-je le faire, qui peut me répondre.?

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.