Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Concombre
Vendredi 26 août 2016

Concombre : composition, vertus, emplois et risques

Appartenant à a famille des cucurbitacées, le concombre est un légume très prisé à travers le monde. Pauvre en calories, mais contenant une quantité importante de minéraux et de vitamines essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, ce légume a de nombreux bienfaits pour la santé.

Légume très digeste, le concombre ou cucumis sativus est originaire d’Asie du Sud. Les vertus thérapeutiques de cette plante étaient déjà connues par les Grecs et on l’utilise le plus souvent pour les soins cutanés et dans le cadre des régimes minceurs du fait de son faible apport calorique et de sa richesse en minéraux.

Composition

Ce légume est essentiellement composé d’eau. On trouve également dans le concombre une quantité importante de fibres, de minéraux (potassium, siliciums magnésium) et de vitamines (A, B6, C, E, K). On retrouve aussi dans ce légume des composés phénoliques.

Indications thérapeutiques

Du fait de sa richesse en antioxydants, le concombre protège les cellules contre les effets des radicaux libres. Sa consommation permet donc de lutter contre le vieillissement précoce des cellules.

En outre, la curcubitacine ainsi que d’autres substances contenues dans le concombre empêcheraient le développement des cellules cancéreuses et aident à prévenir la survenue de pathologies cardiovasculaires.

Par ailleurs, sa consommation permet de réduire la tension artérielle et le taux de mauvais cholestérol dans le sang. La consommation de concombre est donc bénéfique pour le cœur.

Composé à plus de 90 % d’eau, le concombre a une faible valeur calorique et sa consommation permet d’avoir rapidement une sensation de satiété. C’est donc un excellent allié pour perdre du poids.

De plus, la pyridoxine présente dans cette plante à des propriétés calmantes. La consommation de concombre aiderait à lutter contre l’anxiété et le stress.

Le concombre a également une action diurétique. En effet, sa consommation aide à éliminer les toxines accumulées dans l’organisme et lutter contre certaines affections des reins et la vessie.

Présent dans certains produits cosmétiques, le concombre hydrate et nourrit la peau. Appliqué au niveau des yeux, il permet d’atténuer les cernes causés par la fatigue.

Ce légume a aussi une action anti-inflammatoire. Le jus de concombre peut être utilisé pour soulager les douleurs provoquées par le rhumatisme et l’arthrite, car ce jus aide à éliminer l’acide urique présent dans l’organisme.

Aussi, ce légume permet de traiter certaines affections buccales et lutte également contre la mauvaise haleine.

Mode d’emploi

Le concombre peut être consommé cru ou en salade. Il est aussi possible de le consommer sous forme de jus. On peut le mélanger au jus de carotte (association bénéfique pour faire baisser le taux d’acide urique), au jus d’épinard ou de laitue. Certaines personnes préfèrent dégorger le concombre dans du sel avant de le consommer, mais cela fait perdre certaines substances actives (les minéraux) de ce légume. Aussi, pour profiter au maximum des substances présentes dans le concombre, il est recommandé de le manger sans l’éplucher, car la majorité des antioxydants du concombre se trouve dans sa peau.

Risque et mise en garde

Les graines du concombre peuvent le rendre difficile à digérer, il est conseillé de les retirer et surtout mastiquer le concombre. Aussi, une consommation excessive de concombre peut provoquer des troubles digestifs. Pour en savoir plus voir le le concombre sur Agroneo.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.