Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Safran
Mardi 24 mai 2016

Safran : composition, vertus, emploi et risques

Même si ses origines exactes sont encore inconnues, on sait que le safran fut introduit au Cachemire, il y a environ 5000 ans, suite à une invasion mongole. C’est l’une des épices les plus anciennes du monde. Apprécié en cuisine pour son arôme, ou comme teinture pour sa couleur jaune unique, le safran est aussi employé dans la médecine pour ses propriétés antidépressives, antispasmodiques et sédatives.

Scientifiquement appelé crocus sativus, le safran fait partie des épices les plus consommées depuis l’antiquité, du fait de sa saveur particulière, sa couleur et ses multiples vertus thérapeutiques.

Composition

L’un des principaux principes actifs du safran est le safranal. C’est cette molécule qui est responsable de l’arôme du safran. Plusieurs études ont montré que le safranal a un effet antidépresseur.

Les analyses chimiques ont permis d’isoler un autre principe actif du safran. Il s’agit des caroténoïdes, responsables de la couleur jaune-or de cette épice. Ces substances appartenant à la famille des terpénoïdes ont des propriétés antioxydantes et ralentiraient le développement des cellules cancéreuses.

Cette épice est l’une des plantes les plus riches en vitamine B2 (riboflavine). Ce composé participe au bon fonctionnement du système nerveux, protège les cellules contre l’effet des radicaux libres (antioxydant) et contribue au bon déroulement du métabolisme énergique.

Le safran regorge d’une quantité importante de minéraux de toutes sortes (magnésium, calcium, fer, cuivre, potassium, zinc, manganèse) et aussi de vitamines, essentielles au bon fonctionnement de l’organisme.

Indications thérapeutiques

Le safran est utilisé en phytothérapie pour faciliter le sommeil et lutter contre l’insomnie. C’est aussi un puissant antioxydant qui ralentit le vieillissement des cellules. Des études ont montré que la consommation régulière de safran agirait sur le système nerveux central. Ce qui aurait pour effet de réguler l’humeur et combattre le stress ainsi que la dépression.

Le safran est aussi un excellent tonifiant. En effet, il lutte efficacement contre la fatigue et permet une récupération plus rapide chez les sportifs.

En outre, il convient aux personnes ayant une digestion lente. De plus, il nettoie le foie et stimule les sécrétions de la bile. Il serait également un bon fluidifiant du sang.

C’est aussi un régulateur des règles et, du fait de son effet analgésique, il atténue les douleurs lombaires accompagnant la survenue des menstrues. Il est aussi employé pour traiter certains troubles de la dentition. Certains spécialistes lui attribuent également des propriétés aphrodisiaques.

Mode d’emploi

Pour décupler ses propriétés, il est conseillé de l’associer avec d’autres épices et plantes comme le ginseng, la gelée royale ou le girofle.

On peut ajouter directement de la poudre de safran dans les différents mets ou le consommer sous forme d’infusion. Pour préparer cette infusion, il faut porter à ébullition 1g de safran en poudre dans un litre d’eau. Ensuite, laisser infuser une quinzaine de minutes. Boire une tasse de cette préparation trois fois par jour. Pour soulager les douleurs dentaires, il est possible d’appliquer directement la poudre de safran sur la zone douloureuse.

Risques et mise en garde

Consommé à très fortes doses le safran devient toxique pour l’organisme. Il est aussi déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement. En cas de doute, il est recommandé de contacter un spécialiste.


Messages

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.