Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéRecherchesBiothérapies

Les biothérapies

Biothérapies

Les biothérapies, ou les thérapies biologiques, sont caractérisées par l’emploi des composants ou des produits organiques. Elles regroupent un ensemble de thérapeutiques fondées sur des méthodes biotechnologiques et l’emploi d’organismes vivants (gènes, cellules, tissus, certains microbes). Ces traitements biologiques agissent sur les pathologies de façon ciblée avec une bonne efficacité. Elles s’opposent à la chimiothérapie qui est basée sur l’utilisation de médicaments provenant d’une synthèse chimique.

Les biothérapies sont définies comme étant l’utilisation des produits d’origine biologique ou issus d’organismes vivants, dans le but de traiter des pathologies ou de préserver l’état de santé d’un sujet. Caractérisées par un champ d’application, elles englobent les thérapies cellulaires, tissulaires et géniques.

Les domaines des biothérapies

Les biothérapies comprennent :

  • La thérapie cellulaire

Elle est caractérisée par la manipulation de cellules souches ou indifférenciées. La thérapie cellulaire est marquée par la greffe des cellules dans le but de réparer ou de régénérer un organe ou un tissu défaillant. Elle est basée sur le remplacement des cellules malades par des cellules saines.

Ces cellules peuvent être injectées dans l’organisme en vue de traiter ou de prévenir une pathologie. La thérapie cellulaire permet de soigner un organe ou un organisme grâce à des cellules souches qui permettent de remplacer des cellules défaillantes.

  • Les thérapies tissulaires

La thérapie tissulaire consiste à greffer des tissus vivants. C’est une méthode thérapeutique basée sur l’utilisation des tissus du corps humain. Elle permet de remplacer les tissus humains et d’améliorer la qualité de vie des patients.

  • La thérapie génique

La thérapie génique est une méthode thérapeutique qui consiste à utiliser des acides nucléiques (ARN, ADN) dans le but de soigner ou de prévenir des pathologies. Ainsi, grâce à un transfert de gènes, des séquences nucléiques sont utilisées en vue de traiter des pathologies. Un gène fonctionnel, caractérisé par une action thérapeutique, est introduit dans le matériel génétique, les cellules et les tissus d’un individu dans le but de remplacer un gène défectueux à l’origine d’une pathologie.

Le champ d’application

Le champ d’application de la biothérapie est vaste. Elle est utilisée dans le cadre du traitement des pathologies du système immunitaire, à savoir, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, la maladie de Crohn, l’arthrite psoriasique.

La biothérapie permet de réduire l’inflammation et de freiner le développement des lésions articulaires. Les patients affectés par les maladies rhumatismales et osseuses, peuvent bénéficier des avancées en matière de biothérapie.

La biothérapie constitue une solution thérapeutique en présence des pathologies neuro-dégénératives qui affectent progressivement le fonctionnement du cerveau ou du système nerveux central. Ces pathologies sont caractérisées par une détérioration du fonctionnement des cellules nerveuses ou une neuro-dégénérescence (la mort progressive des neurones).

La biothérapie permet de freiner les mécanismes qui favorisent la mort des neurones ou d’atténuer les symptômes liés à la maladie de Parkinson, d’Alzheimer et bien d’autres pathologies neuro-dégénératives.

L’utilisation de la biothérapie dans le cadre du traitement du cancer présente un intérêt thérapeutique. Elle permet d’arrêter ou de freiner la croissance des cellules cancéreuses. Elle empêche la propagation de cellules cancéreuses dans d’autres régions du corps. Aussi, elle empêche le développement rapide du cancer.

La biothérapie est une option de traitement contre les pathologies cardiaques, infectieuses, génétiques, musculaires. Elle s’avère utile dans le cadre de la régénération et de la réparation tissulaire dans diverses spécialités médicales (cardiologie, dermatologie, hépatologie, neurologie, etc.).

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.