Être en bonne santé, c’est une grâce !

Ginkgo
Mardi 31 mai 2016

Ginkgo : composition, vertus, emploi et risques

Utilisé depuis plus de 4000 ans dans la médecine traditionnelle chinoise, le ginkgo est un arbre aux multiples vertus thérapeutiques. Favorisant la bonne circulation du sang dans les organes et notamment dans le cerveau, il permet la réduction des symptômes de certaines pathologies comme Alzheimer et son efficacité est reconnue par l’OMS.

Appartenant à la famille des ginkgoacées, le ginkgo (ginkgo biloba) est l’une des plantes les plus vieilles au monde. Déjà utilisé dans la médecine chinoise depuis des milliers d’années, c’est à partir du 18e siècle qu’il fut introduit en Europe. Il est considéré comme un remède à part entière dans plusieurs pays et est reconnu par plusieurs organisations internationales.

Composition

Le ginkgo contient plus d’une vingtaine de flavonoïdes. On retrouve aussi dans cette plante des bilobalides et des ginkgolides qui sont des lactones terpéniques spécifiques au ginkgo et qui ont pour effet d’améliorer la circulation sanguine. Comme autres composants présents dans cette plante, nous avons des sucres, des cétones, des acides organiques et des stérols.

Vertus thérapeutiques

La consommation de ginkgo est bénéfique pour les artères. En effet, il ralentit la formation des dépôts de graisses pouvant obstruer les artères et il augmente par la même occasion le diamètre de celles-ci. Sa consommation participe à la prévention des pathologies cardiovasculaires et facilite la circulation sanguine.

De plus, le ginkgo est un excellent remède pour booster la mémoire. Il stimule la circulation sanguine au niveau du cerveau, ce qui permet de maintenir une bonne activité cérébrale.

Le ginkgo a aussi un effet tonique. Il convient aux personnes dépressives en manque d’énergie. Sa consommation permet également de calmer les vertiges ainsi que les bourdonnements d’oreilles. En outre, il permet de soulager les migraines fréquentes. Mais dans ce cas, il est nécessaire de prendre l’avis préalable d’un spécialiste avant d’entamer un traitement avec le ginkgo.

Mode d’emploi

On peut associer le ginkgo à d’autres plantes médicinales pour profiter au maximum de ses effets positifs. Contre les bourdonnements d’oreilles et les maux de tête on peut l’associer à l’olivier, pour améliorer la mémoire le consommer avec du ginseng. Pour bénéficier des bienfaits du ginkgo, il est recommandé de le consommer régulièrement et sur une longue période (au moins 3 mois).

Pour améliorer la mémoire et la concentration, boire trois fois par jour une infusion préparée à partir de feuilles séchées de ginkgo. Pour la préparer, laisser infuser une dizaine de minutes, une cuillère à café de feuilles séchées dans une tasse d’eau chaude.

Pour traiter les jambes lourdes, mélanger environ 100g de teinture mère de feuilles de ginkgo dans un verre d’eau. Réaliser et boire cette solution deux fois par jour.

Contre les troubles respiratoires, il est possible de réaliser une décoction à partir des graines de Ginkgo.

Risques et mise en garde

La consommation de ginkgo peut provoquer de légères migraines et des troubles digestifs sans gravité. Il est contre indiqué pendant la grossesse et l’allaitement et aussi chez l’enfant de moins de 18 ans. Son usage ne doit pas se faire les jours précédant une intervention chirurgicale. Il ne convient pas aux hémophiles et aux personnes sous traitement anticoagulant.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.