Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieRemèdesHoméopathie Kreosotum
Homéopathie Kreosotum
Jeudi 14 mai 2015

Kreosotum : indications et posologie

Remède homéopathique obtenu à partir du bois de hêtre, Kreosotum est destiné à traiter divers troubles gynécologiques. Outre les troubles menstruels tels que la métrorragie et la ménorragie, ce médicament s’avère efficace contre les cervicites, les vaginites, les brulures et les démangeaisons au niveau de l’appareil génital féminin.

Pour la fabrication de Kreosotum, le bois du hêtre subit une distillation à partir de laquelle la créosote est obtenue. Ce liquide aqueux, d’abord incolore, prend petit-à-petit une coloration jaune foncée une fois en contact avec la lumière et l’oxygène. Disponible en ampoules buvables et en granules entre autres, le remède Kreosotum n’est pas toxique et peut être absorbé par les femmes enceintes pour le traitement des troubles gynécologiques dont elles sont souvent victimes dans leur état.

Contre les perturbations menstruelles

On parle de métrorragie quand il y a saignements en dehors des règles, un problème de santé pouvant être traité par Kreosotum. Lorsqu’un tel cas se présente, les saignements se font par intermittence, sont parfois accompagnés d’une mauvaise odeur et sont particulièrement importants au coucher.

Kreosotum est aussi indiqué dans le traitement de la ménorragie, un trouble menstruel qui se caractérise par une abondance de sang lors des règles. Avec ce produit, il est également possible de traiter certains maux qui apparaissent avant les règles comme un gonflement du ventre, des céphalées ainsi qu’une irritabilité.

Kreosotum est en outre efficace dans le traitement de la constipation et de la flatulence qui surviennent parfois durant les règles. Après les menstrues, certaines femmes souffrent de maux d’estomac et de pertes blanches, des troubles dont le traitement est également possible avec ce remède homéopathique.

Autres indications gynécologiques

Les vaginites et les cervicites sont des troubles gynécologiques contre lesquels on peut prendre Kreosotum. Lorsque ces troubles se manifestent, les lèvres vaginales sont irritées par une leucorrhée jaune et fétide. On ressent fréquemment une forte envie d’uriner et les muqueuses ont tendance à saigner dès qu’il y a contact.

Kreosotum est utilisé en vue de traiter diverses autres infections gynécologiques comme celles qui touchent les organes génitaux ou qui apparaissent pendant la grossesse. C’est le cas des démangeaisons et brûlures localisées au niveau du vagin et des lèvres. Avec ce médicament homéopathique, on peut aussi traiter les troubles de la ménopause marqués par de légers saignements.

Posologie

Les homéopathes indiquent la dilution et la dose de Kreosotum à respecter en fonction des problèmes gynécologiques constatés. Le remède est parfois associé à d’autres médicaments dans le cadre du traitement de certains troubles.

En général pour le soulagement des perturbations menstruelles et des troubles pendant la grossesse, il est prescrit à la patiente Kreosotum 9 CH et le traitement se fait avec 3 granules à prendre 3 fois par jour. En cas de pertes blanches jaunes et irritantes à la base de brûlures, on recommande d’absorber 3 granules de Kreosotum 5 CH, 3 fois par jour.

Si l’objectif thérapeutique est de traiter les cervicites et les vaginites, l’homéopathe conseille très souvent d’associer Kreosotum à du gynéco-drainol. Il est demandé alors de prendre 10 gouttes de gynéco-drainol et de les mélanger à de la poudre de Kreosotum pour une prise le matin et une autre le soir. En fonction des symptômes, l’homéopathe peut demander de compléter le traitement avec des oligo-éléments dont la prise est recommandée au coucher.


Messages

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.