Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Betterave : composition, vertus, emploi et risques

Betterave

Se déclinant en plusieurs variétés (rouge, blanche, jaune), la betterave (Beta vulgaris) est une plante de la famille des chénopodiacées. Essentiellement cultivée pour sa racine à partir de laquelle on produit du sucre, cette plante possède d’innombrables vertus thérapeutiques.

Des écrits grecs datant de 420 av. J.C mentionnent déjà les bienfaits de la betterave. Cette plante servait seulement à l’alimentation du bétail. Après plusieurs études, il a été prouvé que les cristaux de sucre de betterave étaient comparables à ceux de la canne à sucre ce qui a provoqué un intérêt plus important pour cette plante. Outre cet aspect, la betterave est une plante riche en principes actifs et sa consommation régulière participe au bon fonctionnement de l’organisme.

Composition

On retrouve dans la betterave une quantité importante et variée d’oligoéléments et de minéraux (fer, cuivre, manganèse, magnésium, calcium, potassium). On trouve aussi plusieurs vitamines (A, ceux du groupe B, C, E, K), du saccharose ainsi que des fibres.

D’autres principes actifs ont été isolés de cette plante. Il s’agit des bétalaïnes qui sont des pigments aux propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antitumorales, des caroténoïdes (lutéine, zéaxanthine) et des flavonoïdes.

vertus thérapeutiques

La betterave aide à mieux digérer et stimule le transit intestinal. À cet effet, il convient aux personnes ayant une digestion difficile et lente.

Du fait de sa richesse en nitrate, ce légume serait bon pour le cerveau. En effet, la betterave par la dilatation des vaisseaux sanguins du cerveau permettrait une meilleure oxygénation de celui-ci. Une étude américaine a montré que la consommation quotidienne de jus de betterave ralentissait le vieillissement du cerveau. Les études menées sur cette plante ont montré que les antioxydants présents dans ses feuilles permettraient d’entretenir la vue.

Ce légume contient une quantité importante de flavonoïdes, composés aux propriétés antioxydantes qui en protégeant l’organisme des effets des radicaux libres permettent la prévention des maladies cardiovasculaires. Sa consommation permettrait aussi d’augmenter les performances physiques et aussi le taux de globules blancs et rouges présents dans l’organisme.

Une étude menée sur l’un des principes actifs de la betterave (le betanine) a montré que cette substance en plus d’être antioxydante permettrait de ralentir la progression de certaines pathologies comme le cancer.

La betterave est également une bonne source de vitamine B9. Sa consommation est donc bénéfique pour la femme enceinte, car cette vitamine participe au développement harmonieux du fœtus.

Mode d’emploi

La betterave peut être consommée crue sous forme de salade, cuite et on peut aussi en faire du jus. Pour conserver sa couleur et le maximum de ses nutriments, il est recommandé de ne pas la peler avant cuisson. Ses feuilles peuvent aussi être consommées crues ou cuites.

Risques et mise en garde

Étant riche en oxalates, la betterave peut favoriser la formation de calculs rénaux. Sa consommation est donc contre indiquée chez les personnes souffrant de lithiase rénale ou de colique néphrétique. Il est conseillé aux personnes suivant un traitement anticoagulant d’éviter de consommer en grande quantité les feuilles de betterave, car elles contiennent de la vitamine K en abondance.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.