Être en bonne santé, c’est une grâce !

Plantain
Vendredi 1er juillet 2016

Plantain : composition, vertus, emploi et risques

Le plantain, végétal de la famille des plantaginacées, est considéré depuis des centaines d’années comme une plante médicinale majeure. On le considérait comme un remède miracle. Le naturaliste romain Pline l’Ancien (23 – 79 après JC) prescrivait cette plante pour soigner plus d’une vingtaine de maladies.

Le plantain, connu depuis l’antiquité, est à la fois une plante alimentaire et une plante médicinale. Sa richesse en principes actifs fait de lui une plante complète aux multiples applications. Il importe de connaitre la composition de cette plante ainsi que ses effets bénéfiques.

Composition

Le plantain contient une quantité importante de vitamines (A, B, C, K), du tanin, des glucides, du mucilage, de la pectine, des minéraux (calcium, fer, phosphore, soufre), des flavonoïdes comme apigénine et de l’aucubine (anti-inflammatoire, antibactérien).

Vertus thérapeutiques

Le plantain est l’allié idéal dans le cadre d’un régime détoxifiant. En effet, cette plante du fait de son action diurétique favorise l’élimination des toxines et de l’excès d’eau présent dans l’organisme.
La consommation du plantain aide à la consolidation des os à la suite d’une fracture. On peut aussi l’utiliser pour soigner l’ulcère gastro-duodénal.

C’est aussi un antitussif et un anti-inflammatoire puissant. Il peut donc être utilisé pour traiter les inflammations des muqueuses et les affections des voies respiratoires (rhume, bronchites, toux).
Il permet également de soigner les gerçures, les brulures, les crevasses et il accélère la cicatrisation des blessures.

En outre, le plantain peut être utilisé dans la confection de remède contre les infections urinaires, les hémorroïdes, les conjonctivites, l’acné et la constipation.

Mode d’emploi

Contre les problèmes cutanés, il est possible de frotter directement les feuilles fraiches de plantain directement sur la peau. Il faut laisser agir quelques heures puis rincer.

Contre la toux, il est possible de préparer un sirop avec les feuilles de plantain. Commencer par laver les feuilles de plantain puis les sécher à l’aide d’un linge propre. Ensuite, les écraser de sorte à en extraire du suc. Mélanger le jus obtenu avec du miel à quantité égale. Faire cuire le mélange à feu doux pendant une vingtaine de minutes. La dose quotidienne recommandée est de deux cuillères à soupe trois fois par jour.

Quant à son extrait fluide, la dose quotidienne est de trente gouttes trois fois par jour. Le plantain peut aussi être ingéré sous forme de teinture mère à raison de 7 ml mélangés dans un peu d’eau. À boire trois fois par jour.

Il est possible de consommer le plantain sous forme de salade. Il est préférable de choisir les jeunes feuilles et les mélanger à la laitue ou à des endives. On peut aussi faire cuire les feuilles et les consommer sous forme de soupe.

Pour préparer une infusion de plantain, ajouter 1,5 g de parties aériennes de plantain dans un litre d’eau bouillante puis laisser infuser une dizaine de minutes. Boire deux à quatre tasses de cette préparation par jour.

Sous forme de gélules dosées à 250 mg de poudre de plantain, la posologie est d’une gélule accompagnée d’un grand verre d’eau trois fois par jour de préférence avant les repas.

Risque et mise en garde

Aux doses indiquées, le plantain ne provoque pas d’effets secondaires. Chez certaines personnes, on peut observer des réactions allergiques. Mais celles-ci sont sans gravité dans la plupart des cas.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.