Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Eucalyptus
Jeudi 19 mai 2016

Eucalyptus : composition, vertus, emploi et risques

L’eucalyptus est un arbre originaire d’Australie, de la famille des myrtacées et dont les feuilles sont riches en huile essentielle. Déjà présent dans la médecine traditionnelle aborigène, plusieurs recherches ont mis en évidence les bienfaits de l’eucalyptus pour la santé.

Il existe plusieurs espèces d’eucalyptus. La souche la plus souvent utilisée en phytothérapie est l’eucalyptus radié. Ce sont ses feuilles qui sont utilisées pour la fabrication des remèdes. Elles sont soit utilisées directement après séchage soit distillées pour en extraire l’huile essentielle. L’eucalyptus a de nombreuses propriétés et il est surtout utilisé pour traiter les pathologies respiratoires.

Composition

Le principal principe actif de l’eucalyptus est l’eucalyptol. Cette molécule encore appelée cinéol et de formule brute C10H18O a de nombreuses propriétés (antifongique, anti-infectieux, antibactérien, antiviral, stimulant digestif). On trouve également dans l’eucalyptus des flavonoïdes, de la résine et du tanin.

Vertus

L’eucalyptus permet de prévenir les maladies hivernales. Il a des propriétés anti-inflammatoires, il booste le système immunitaire et lutte efficacement contre les infections virales et bactériennes.

C’est aussi un excellent remède contre les toux grasses, le rhume, la sinusite et les bronchites. Du fait de ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, il soulage les douleurs articulaires causées par les rhumatismes et l’arthrose.

Il peut aussi être utilisé pour faire baisser la fièvre. Associé à un traitement spécifique, l’eucalyptus aide à soigner certaines infections urinaires. C’est un puissant antibactérien et peut être utilisé pour purifier l’air de la maison. L’eucalyptus a aussi un effet sédatif et calmant. C’est donc un remède idéal pour les personnes stressées ou anxieuses.

Mode d’emploi

Pour prévenir les maladies hivernales, il suffit de mélanger une à deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus à de l’huile d’amande douce puis l’appliquer au niveau de la voute plantaire ou à l’intérieur des poignets. Renouveler cette opération pendant une dizaine de jours.

Contre la toux et les bronchites, il est possible de préparer une infusion à partir des feuilles d’eucalyptus. Pour la réaliser, il faut laisser infuser une quinzaine de minutes, une cuillère à café de feuilles d’eucalyptus dans une tasse d’eau bouillante. Filtrer ensuite avant ingestion. Il est possible de boire 3 à 4 tasses de cette infusion par jour de préférence en dehors des repas.

Toujours pour traiter la toux et les bronchites, il est possible de masser la poitrine et le dos avec de l’huile essentielle d’eucalyptus (diluée dans une huile végétale). Il est conseillé de renouveler le geste deux à trois fois par jour pendant 3 à 6 jours.

Contre les douleurs articulaires, diluer 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné et appliquer le mélange sur la partie douloureuse. Réaliser cette opération deux à trois fois par jour.

Contre les infections urinaires, appliquer deux fois par jour sur le bas ventre deux à quatre gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus diluées.
Pour traiter la sinusite, verser quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un récipient contenant de l’eau chaude et réaliser des inhalations pendant une dizaine de minutes.

Risques et mise en garde

L’huile essentielle d’eucalyptus est contre indiquée chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que chez l’enfant de moins de 3 ans. Toujours diluer l’huile essentielle avant utilisation. Il faut également respecter les doses quotidiennes.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.