Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Radis noir : composition, vertus, emploi, risques

Radis noir

Le radis noir, originaire du bassin méditerranéen, est une plante de la famille des brassicacées. Depuis des milliers d’années, le radis noir était considéré comme une monnaie d’échange par les Égyptiens.Sson huile servait à traiter les affections cutanées chez les Romains. il est employé, dans la médecine traditionnelle chinoise, pour faciliter la digestion.

Le radis noir est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle. Il est riche en eau et en antioxydants. En plus d’être un excellent fortifiant naturel, ce légume renforcer le système immunitaire.

Composition

La principale substance active du radis noir est la raphanine, une molécule aux propriétés antiseptiques et antibactériennes. On recueille des racines de cette plante de l’huile essentielle sulfurée, des glucosinates, des isothiocyanates (anticarcinogènes) ainsi que de la vitamine C.

Vertus thérapeutiques

La consommation de radis stimule l’appétit et facilite la digestion. Il convient aux personnes ayant une digestion lente, après un repas copieux.

De plus, le radis noir est indiqué pour le traitement de troubles de la digestion comme les ballonnements, la constipation et les douleurs abdominales.

En outre, la consommation de radis permet de traiter les affections du foie (jaunisse, hépatite). En plus, le radis augmente la sécrétion de la bile et permet une meilleure élimination des toxines du foie.
Du fait de son action antioxydante, la consommation régulière de radis noir permet de lutter contre le vieillissement cellulaire précoce.

Selon plusieurs études, la consommation régulière de radis noir permettrait de prévenir l’apparition de pathologies cardiovasculaires et aiderait à la prévention de certains cancers comme celui du colon.
Il est possible d’augmenter les propriétés du radis noir en l’associant à d’autres plantes. Par exemple, son association avec l’artichaut ou la fumeterre est efficace lors d’une crise de foie ou pour le traitement d’une jaunisse. Son action détoxifiante est décuplée lorsqu’on l’associe au pissenlit.

Mode d’emploi

En phytothérapie, ce sont les racines du radis noir qui sont utilisées pour la préparation des remèdes. Le radis noir est généralement consommé sous forme d’ampoules buvables ou de gélules de poudre. Il est aussi possible d’en extraire du jus ou de le consommer cru ou cuit. La dose recommandée est de 15 ml par prise deux à six fois par jour en fonction de l’intensité des symptômes. Pour profiter des bienfaits de cette plante, il est recommandé de suivre le traitement pendant un moins cinq jours. Néanmoins, la dose quotidienne ne doit pas excéder 100 ml et la durée du traitement ne doit pas aller au-delà d’un mois.

Risque et mise en garde

La consommation de radis noir est contre indiquée chez les personnes atteintes d’affections de la thyroïde, présentant une obstruction des voies biliaires et en cas d’ulcère d’estomac. En outre, sa consommation peut entrainer quelques effets indésirables comme des brulures d’estomac, des réactions allergiques. En cas de survenue de ces effets indésirables, il est conseillé de réduire les doses journalières. Si ces réactions persistent, l’arrêt du traitement doit être envisagé.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.